100 millions $ pour 800 logements locatifs à Lévis

  • Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas (Graph Synergie)

    Plein écran

    Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas

    Graph Synergie

  • 1 / 8
  • Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas (Graph Synergie)

    Plein écran

    Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas

    Graph Synergie

  • 2 / 8
  • Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas (Graph Synergie)

    Plein écran

    Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas

    Graph Synergie

  • 3 / 8
  • Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas (Graph Synergie)

    Plein écran

    Vue extérieure du projet des Loges de Saint-Nicolas

    Graph Synergie

  • 4 / 8
  • Une cuisine (Graph Synergie)

    Plein écran

    Une cuisine

    Graph Synergie

  • 5 / 8
  • Un salon (Graph Synergie)

    Plein écran

    Un salon

    Graph Synergie

  • 6 / 8
  • Une chambre (Graph Synergie)

    Plein écran

    Une chambre

    Graph Synergie

  • 7 / 8
  • Une salle de bain (Graph Synergie)

    Plein écran

    Une salle de bain

    Graph Synergie

  • 8 / 8

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Immostar investira entre 100 et 120 millions $ à Lévis pour construire 800 logements locatifs sur les terrains de l'ancien cinéparc de Saint-Nicolas, rue Claude-Jutra. Le premier édifice de 63 unités est en train de lever de terre et les premiers locataires sont attendus à l'automne.

André Pelchat (à gauche), président d'Immostar et son... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.0

Agrandir

André Pelchat (à gauche), président d'Immostar et son fils François Pelchat, vice-président à la commercialisation, encadrent le maire de Lévis  Gilles Lehoullier à l'occasion du dévoilement du projet immobilier Les Loges.

Le Soleil, Patrice Laroche

Le projet durera près de huit ans, selon le vice-président à la commercialisation François Pelchat, mais selon la demande pour le marché locatif, le projet pourrait être terminé sur cinq ans s'il le fallait, précisait-il en conférence de presse jeudi matin.

En même temps, la ville de Lévis réaménagera au coût de 6,5 millions $ la rue Claude-Jutra et son intersection à la rue Marie-Victorin pour améliorer la fluidité de la circulation, affirmait le maire Gilles Lehouillier.

Le projet des Loges Saint-Nicolas fera place à la verdure, soutient M. Pelchat, non seulement avec un parc aménagé au centre des huit édifices de sept étages prévus, mais aussi à cause des boisés qui environnent le projet. Le parc central fait environ 150 000 pieds carrés et la zone boisée a une superficie de plus d'un million de pieds carrés.

Les stationnements intérieurs débordant le carré des bâtiments seront recouverts de toits végétalisés. Des sentiers pédestres, des équipements d'entraînement extérieurs pour les coureurs, un parc pour les chiens et des zones de pique-niques feront aussi partie des aménagements extérieurs.

Pour le maire comme pour les promoteurs du projet Les Loges, il s'agit de répondre à un besoin important pour des logements locatifs à Lévis, mais la qualité de vie dans un environnement comme celui proposé sera une innovation dans le marché locatif.

M. Pelchat ajoute que les futurs locataires seront situés près de tout, que ce soit les écoles, les zones commerciales et même des ponts qui sont à trois minutes en auto pour accéder à la rive nord.

Quant aux frais de location, ils seront de 710 $ par mois pour les studios et les appartements de 2 ½ pièces et de 1495 $ pour les plus grands logements à 5 ½ pièces.

Le maire Lehouillier ne tarissait pas d'éloges envers les investisseurs dans tous les secteurs économiques de Lévis ajoutant que le travail de la Ville consistait à attirer des familles et les travailleurs sur son territoire.

Ainsi, le maire demandera au gouvernement du Québec de débloquer l'option de créer 16000 nouvelles unités d'habitation pour les 10 prochaines années. «Nous estimons que les prévisions de 8000 unités pour cette période sont à peine suffisantes pour répondre à une demande toujours croissante. Il faut penser à l'avenir, car l'économie sur la Rive-Sud est très dynamique », estimait-il.

Au cours des dernières années, il s'est construit en moyenne 850 unités d'habitation pour quelque 350 millions en projets qui rapportent de 5 à 6 millions $ en revenu annuel pour la Ville.

Site Web: www.loges.ca

Des projets d'aménagements d'un milliard $ sur la Rive-Sud

Outre l'investissement de 6,5 millions pour le réaménagement de l'intersection Claude-Jutra et Marie-Victorin, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, parle d'investissement de près d'un milliard pour les prochaines années sur la Rive-Sud.

Il inclut les travaux pour l'agrandissement du parc industriel Bernières Saint-Nicolas avec la «viabilisation» de rues et de terrains, car la Ville a dû refuser 20 projets en raison du manque de place au cours de la dernière année.

Le milliard de dollars concerne aussi l'aménagement de la route 116 pour la fluidité de la circulation, le réaménagement de la route du Pont, et le projet de Service de bus rapide (SRB) dont il espère pouvoir annoncer le lancement du bureau de projet en partenariat avec la Ville de Québec avant les Fêtes.

En même temps, il affirmait la création prochaine d'un centre sportif multifonctionnel communautaire comprenant piscines et autres équipements pour répondre aux besoins de la population lévisienne.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer