Projet Resolve: une annonce attendue d'ici lundi

Chantier Davie Canada et ses 1000 travailleurs attendent... (Fournie par Chantier Davie)

Agrandir

Chantier Davie Canada et ses 1000 travailleurs attendent impatiemment la signature du contrat leur donnant le feu vert pour amorcer la conversion du porte-conteneurs MS Asterix en navire d'approvisionnement pour la Marine royale canadienne.

Fournie par Chantier Davie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Se limitant à ces quelques mots, le conseiller des communications au cabinet du ministre Jean-Yves Duclos, Alain Garceau, confirme au Soleil qu'«une annonce sera faite d'ici lundi» dans le dossier du projet Resolve de Chantier Davie Canada.

À savoir si l'annonce sera positive ou négative, le proche collaborateur du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social répète la même phrase : «Une annonce sera faite d'ici lundi.»

C'est au terme d'un tête-à-tête tenu, vendredi, entre M. Duclos et son homologue Sam Hamad - les deux hommes sont les ministres responsables de la région de Québec au sein de leur gouvernement respectif - que les deux politiciens ont commenté cet épineux dossier devant des journalistes.

Chantier Davie Canada et ses 1000 travailleurs attendent impatiemment la signature du contrat leur donnant le feu vert pour amorcer la conversion du porte-conteneurs MS Asterix en navire d'approvisionnement pour la Marine royale canadienne.

La lettre d'intention signée avant le déclenchement de la campagne électorale entre le chantier naval de Lévis et le gouvernement du moment comprend des dispositions visant à indemniser Davie pour des coûts préapprouvés, engagés raisonnablement, allant jusqu'à 89 millions $ advenant que le contrat ne soit pas attribué avant le 30 novembre ou encore que la lettre d'intention ne soit pas prolongée.

«Une annonce sera faite d'ici le 30 novembre», a déclaré Jean-Yves Duclos, selon ce que rapporte le Journal de Québec. «Le dossier suit son cours.»

À ses côtés, lors du point de presse, le ministre Sam Hamad y est allé de son grain de sel. «Ce que j'entends, c'est bon», a-t-il indiqué, toujours selon le Journal de Québec.

La direction de Chantier Davie Canada a été surprise par la sortie des deux ministres.

Elle n'a pas voulu émettre de commentaires.

Vendredi, plus tôt dans la journée, Le Soleil avait cherché à savoir auprès du ministère fédéral des Services publics et Approvisionnements si la signature du contrat pouvait avant l'échéance du 30 novembre.

«Étant donné l'importance de cet approvisionnement et le fait que le gouvernement soit entré au pouvoir il y a seulement quelques semaines, le gouvernement, en collaboration avec le chantier Davie, prendra le temps nécessaire pour exercer une diligence raisonnable», a fait savoir le porte-parole du Ministère, Pierre-Alain Bujold, par voie de courriel. «Une décision, fondée sur des données probantes et une analyse des renseignements, sera prise aussitôt que possible.»

La CSN rencontrera Marc Garneau

Dans l'espoir de faire avancer les choses, la CSN et le Syndicat des travailleurs du chantier naval de Lauzon rencontreront, lundi à Montréal, le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau.

À la CSN, vendredi, personne n'avait entendu parler d'une éventuelle annonce qui devait être faite d'ici lundi concernant le projet Resolve.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer