Revenu Québec fait sa place dans les réseaux sociaux

La présence de Revenu Québec sur Twitter et... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

La présence de Revenu Québec sur Twitter et LinkedIn servira notamment à répondre aux questions des contribuables, personnes ou entreprises, et à les orienter vers les informations pertinentes sur le site de l'organisme.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Revenu Québec a fait le saut dans les réseaux sociaux en octobre, d'abord sur Twitter, LinkedIn et YouTube. Pour Facebook, il faudra attendre au début de 2016, mais ce sera fait, assure Stéphane Dion, porte-parole de l'organisation.

«Les médias sociaux sont des incontournables et nous savions que nous devions être présents, explique-t-il. Mais avant, il fallait établir des règles et des procédures, notamment qu'il n'est pas question de discuter d'un dossier fiscal en ligne. Notre arrivée s'effectue par étapes.»

Les réseaux ne remplaceront pas le service à la clientèle et les agents pour les questions personnelles.

La présence de Revenu Québec sur Twitter et LinkedIn servira notamment à répondre aux questions des contribuables, personnes ou entreprises, et à les orienter vers les informations pertinentes sur le site de l'organisme.

Parmi les éléments qui inquiétaient la direction, il y avait les critiques. Mais que Revenu Québec soit présent ou non sur les réseaux sociaux, les personnes voulant critiquer l'auraient fait quand même. Toutefois, rétorque M. Dion, «sur nos pages, nous avons l'occasion de clarifier des positions ou de rectifier les faits».

La présence de Revenu Québec sur Twitter et... - image 2.0

Agrandir

La présence de Revenu Québec sur Twitter et LinkedIn servira notamment à répondre aux questions des contribuables, personnes ou entreprises, et à les orienter vers les informations pertinentes sur le site de l'organisme.

Informations

Il sera plus facile de donner des informations sur les crédits d'impôt, par exemple, ou rappeler la date ultime pour la remise des déclarations de revenus. «C'est une manière intéressante et interactive de garder le contact avec la clientèle. En même temps, par LinkedIn qui s'adresse aux professionnels, par exemple, ce sera plus facile pour faire du recrutement et annoncer les postes à pourvoir», souligne M. Dion.

Avec 12000 employés, et des besoins notamment dans les technologies de l'information, ce canal semble une voie intéressante pour se faire connaître auprès des spécialistes dans tel ou tel domaine.

Après un premier mois dans ce secteur de la grande toile, M. Dion estime que l'expérience est très positive, non seulement en termes de personnes qui suivent les gazouillis de Revenu Québec, que du côté de la pertinence des questions. «Cela nous permet aussi de mettre à l'avant-scène des enjeux qui peuvent parfois passer sous silence dans les médias traditionnels», indique-t-il.

Quant à la présence de l'organisme dans Facebook, elle se fera au début de la prochaine année. L'équipe prépare le terrain pour son arrivée, car il s'agit du réseau social le plus populaire et le plus occupé. Revenu Québec affirme vouloir y faire son entrée dans les meilleures conditions possible pour ses employés, mais aussi pour les citoyens.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer