Réno Cuisine déclare faillite

Réno Cuisine a déclaré faillite lundi.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Réno Cuisine a déclaré faillite lundi.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Réno Cuisine est officiellement en faillite. En tout, ce sont 10 compagnies, dont les commerces et les salles d'exposition qui sont donc fermées. Les employés ont perdu leur emploi.

Pour les consommateurs qui ont des contrats avec ces entreprises, il y aura des démarches à faire auprès du syndic Roy Métivier Roberge afin de produire les contrats et les montants des dépôts.

La faillite est d'au moins 2 millions $, mais les démarches du syndic viennent à peine de commencer. Selon le syndic José Roberge, Réno Cuisine doit quelque 1,7 million $ à ses fournisseurs. Desjardins est le principal créancier avec une marge de crédit de 300 000 $ en plus des prêts contractés lors du démarrage de l'entreprise.

«Nous sommes en train de sécuriser les lieux tout en effectuant l'inventaire des biens et en mettant la comptabilité à jour. Nous vérifions aussi les éléments qui auraient été prêts pour l'installation chez les clients ou qui étaient en consignation. Il nous faudra toute la semaine pour mettre de l'ordre dans les dossiers», affirmait M. Roberge, lundi matin.

Le syndic invite les clients à remplir les formulaires sur le site www.rmrsyndics.com pour compléter les preuves de réclamation. C'est aussi sur ce site, dans la section Dossiers publics, que les créanciers et les consommateurs pourront consulter les documents de la faillite.

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, l'entreprise de rénovation n'avait pas de compte en fidéicommis pour y déposer les dépôts garantissant l'exécution des travaux.

Selon la Loi de la protection du consommateur (article 256), tout commerçant doit verser les acomptes dans un compte en fidéicommis si les travaux sont exécutés deux mois après la signature du contrat.

Acomptes

Charles Tanguay, porte-parole de l'Office de la protection du consommateur, rappelle quelques conseils d'usage, notamment que le consommateur devrait toujours verser le plus petit montant possible en acompte et s'assurer que l'argent soit déposé en fiducie pour éviter de mauvaises surprises advenant une faillite du commerçant. Ou encore, s'assurer que le commerçant possède une caution ou encore que les travaux sont garantis par un tiers. C'est le cas avec les entrepreneurs détenant une licence de la Régie du bâtiment ou qui adhèrent à une garantie pour les travaux de rénovation.

L'assemblée des créanciers aura lieu le 17 décembre au Bureau du surintendant des faillites Canada au 1550, avenue D'Estimauville, 7e étage.

Les différentes raisons sociales sont : Réno Cuisine Beauport, Réno Cuisine Sainte‐Foy, Réno Cuisine Lebourgneuf, Réno Cuisine Repentigny, Réno Cuisine Rive‐Sud, Réno Cuisine Lévis, 9293‐3464 Québec inc., Accès Franchise, cuisine et salle de bains inc., Ébénisterie R.C. inc. et Gestion 3D (2010).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer