Le successeur du CLD de Québec voit le jour

Le conseil exécutif de la Ville de Québec... (123RF)

Agrandir

Le conseil exécutif de la Ville de Québec vient d'autoriser le service des ressources humaines à procéder à la dotation de postes au sein de la nouvelle division.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le CLD de Québec est mort depuis bientôt un an. Voilà l'entrée en scène, à la Ville de Québec, de la nouvelle division de l'entrepreneuriat et du développement régional.

Relevant du Service du développement économique et des grands projets, cette nouvelle division sera «opérationnelle» à compter du mois de janvier.

Le conseil exécutif de la Ville de Québec vient d'autoriser le service des ressources humaines à procéder à la dotation de postes au sein de la nouvelle division, soit un poste de direction, sept postes de conseillers en développement économique, un poste d'agent de secrétariat et un poste de technicien.

En janvier dernier, la Ville de Québec avait mis sur pied une «escouade» temporaire pour répondre aux besoins des entrepreneurs pour prendre la relève du CLD du Québec qui avait fermé boutique à la fin du mois de décembre 2014.

«Le soutien et les services aux entrepreneurs constituent un levier d'importance dans la vitalité économique de l'agglomération de Québec», peut-on lire dans le sommaire décisionnel annonçant la création de la nouvelle division. «Aussi et aux fins de poursuivre les actions entreprises par cette structure temporaire, et d'en assurer la continuité, la création d'une division relevant du Service du développement économique et des grands projets s'avère nécessaire.»

La division de l'entrepreneuriat et du développement économique disposera de deux grands outils financiers : le Fonds de développement du territoire doté d'une enveloppe annuelle de 1,6 million $, versée par le gouvernement du Québec pouvant être investi sous forme de subventions et le Fonds local d'investissement, constitué d'un actif total de 6,7 millions $ dont un peu plus de 3,7 millions $ étaient engagés en date du 31 décembre 2014.

«Escouade» temporaire

Au cours de la dernière année, l'«escouade» temporaire a notamment mis en place les politiques d'investissement du FDT et du FLI. Elle a amorcé la mise en place d'un réseau formel de soutien aux entrepreneurs avec les partenaires du territoire. Elle a aussi conclu une entente régionale portant sur l'élaboration d'une stratégie de développement des activités agroalimentaires. Aussi, l'«escouade» a signé deux ententes de partenariat avec le Fonds d'emprunt de Québec et la Corporation de développement économique communautaire, dont la conception et la mise en oeuvre d'une nouvelle approche en matière d'accompagnement basée sur l'action des intervenants oeuvrant déjà sur le territoire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer