Des entreprises ont oublié le Jour du souvenir

Les banques étant fermées le 11 novembre, certaines... (Photo internet)

Agrandir

Les banques étant fermées le 11 novembre, certaines paies de travailleurs n'ont pu être traitées.

Photo internet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

MONTRÉAL - De nombreuses personnes ont eu la désagréable surprise de ne pas trouver leur paie dans leur compte de banque, jeudi, apparemment en raison d'une négligence de leur service de paie.

Cette situation ne devrait toutefois pas leur causer d'inconvénients majeurs, comme des frais de découvert pour des paiements préautorisés pour lesquels les fonds seraient insuffisants, par exemple, puisque les institutions financières devraient tenir compte de cette erreur, qui n'est nullement imputable à leurs clients.

Certains employeurs n'auraient pas tenu compte d'un avis à l'effet que le jour du Souvenir, mercredi, était un congé férié pour les institutions financières, tout simplement parce que cette journée n'était pas fériée pour eux-mêmes.

Les employeurs déposent habituellement la paie de leur main-d'oeuvre dans les jours précédant son versement aux employés. L'avis qui leur avait été transmis recommandait de faire ce dépôt plus tôt, en raison du jour du Souvenir. Les institutions consultées ont indiqué que la paie devrait être disponible avant la fin de la journée jeudi, mais elles n'écartaient pas la possibilité que le dépôt ne soit fait que vendredi. 

Découverts

La situation aurait pu facilement mettre dans l'embarras de nombreux consommateurs, qui ont des prélèvements automatiques prévus dans leur compte bancaire les jours de paie, puisqu'ils risquent de se retrouver avec une insuffisance de fonds pour couvrir le paiement.

Or, se retrouver avec un tel découvert entraîne des frais, souvent importants, pour le consommateur.

La plupart des institutions devraient toutefois se montrer conciliantes.

«C'est certain que s'il y a des frais qui sont occasionnés par le retard dans le dépôt des paies, le client doit nous appeler ou se présenter en succursale et nous allons faire le remboursement», a expliqué la directrice des affaires publiques à la Banque Nationale, Marie-Pierre Jodoin. Elle n'était cependant pas inquiète outre mesure de voir une affluence de problèmes de cette nature.

«Si la situation des paies se régularise durant la journée, il est peu probable qu'il y ait des frais parce que les paiements préautorisés, dans la plupart des cas, passent le soir», a-t-elle précisé.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer