Réno Cuisine ferme ses portes «momentanément»

Le spécialiste en transformation de cuisine et de... (Tirée de Google Street View)

Agrandir

Le spécialiste en transformation de cuisine et de salle de bain Réno Cuisine

Tirée de Google Street View

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Prétextant que Desjardins a «gelé» ses comptes, le spécialiste en transformation de cuisine et de salle de bain Réno Cuisine cesse «momentanément» ses activités.

Pour le moment, une quarantaine d'employés se retrouvent sans emploi. Des clients sont aussi laissés en plan, les chantiers en cours dans leur résidence étant abandonnés.

Dans un communiqué de presse publié mardi en fin d'après-midi, l'entreprise qui possède cinq salles d'exposition à Québec, à Lévis et à Repentigny fait état d'une «situation exceptionnelle et en dehors de notre contrôle».

«Jamais nous n'aurions pensé qu'une entreprise aussi sérieuse que Desjardins puisse suspendre les comptes de banque ainsi que les dépôts faits par les clients, si vitaux à nos opérations.»

Réno Cuisine ne veut pas commenter plus en détail la nature de son litige avec Desjardins.

Pris par surprise par la sortie de son client, Desjardins n'était pas en mesure, mardi, de vérifier les allégations contenues dans le communiqué de presse de Réno Cuisine. De plus, l'institution financière n'a pas l'habitude de commenter sur la place publique l'état de ses relations avec l'un de ses clients en particulier, a indiqué l'un des porte-parole du Mouvement Desjardins, Richard Lacasse.

Dans un entretien au Soleil, l'un des copropriétaires de Réno Cuisine, Christian Giroux, s'est limité à dire qu'il souhaitait en venir rapidement à un terrain d'entente avec Desjardins.

Dans son communiqué, la direction de Réno Cuisine rappelle que, comme toute autre compagnie, elle devait avoir accès à ses comptes en banque.

«Ne pouvant plus les utiliser, nous ne pouvons davantage servir nos nombreux clients et payer nos employés.» Réno Cuisine parle ainsi de «conséquences nombreuses» pour ses employés, pour ses fournisseurs et pour ses clients «puisque leurs dépôts actuels sont entre autres reliés à ces comptes. Ils seront aussi nombreux à vivre une situation de chantier non complété avec tout le stress et les désagréments que cela génère [...] Nous sommes profondément désolés de cette situation.»

Croissance «très rapide»

L'entreprise spécialisée dans la transformation des cuisines et des salles de bain rappelle, dans son communiqué, qu'elle connaissait une croissance «très rapide» de ses activités depuis les dernières années. 

Ce qui veut dire que les besoins de liquidités sont grands pour répondre aux exigences de cette poussée de croissance.

«Au cours des derniers mois, Réno Cuisine a tout essayé pour ne pas en arriver à cette situation», rapporte la compagnie, propriété de Christian Giroux et de Maxime Nadeau. «Des injections d'argent ont été faites par les propriétaires. Les employés se sont mobilisés. Une réduction importante des coûts a eu lieu. Des investisseurs ont démontré de l'intérêt et ont entrepris des démarches. Une entente a été soumise et acceptée par nos fournisseurs.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer