Le Salon Carrière Formation, pour les jeunes... et les moins jeunes

Sous l'oeil de la directrice générale du Salon... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Sous l'oeil de la directrice générale du Salon Carrière Formation, Pascale Clément, Sabrina Sirois expérimente un procédé de fabrication de médicaments.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Associée au Salon Carrière Formation depuis 16 ans, dont les 10 dernières à titre de directrice générale de l'événement qui se tient jusqu'à samedi au Centre de foires de Québec, Pascale Clément a été témoin des bouleversements sociodémographiques qui ont secoué la région de Québec et, par la bande, le marché de l'emploi dans la capitale.

Il n'y a pas si longtemps encore, le Salon Carrière Formation n'était fréquenté que par des jeunes de la cinquième année du secondaire venant s'enquérir auprès des cégeps et des centres de formation professionnelle des programmes offerts par les établissements d'enseignement et des choix de carrière.

«Puis, il y a cinq ou six ans, nous avons vu apparaître une clientèle adulte», raconte Pascale Clément. «Des quarantenaires en réorientation de carrière. Des travailleurs âgés s'interrogeant sur la vie à la retraite. Des retraités cherchant à retourner sur le marché du travail. Et monsieur et madame Tout-le-monde se pointant avec leur CV dans l'espoir de rencontre des employeurs.»

Ce que l'on constate aujourd'hui sur le marché de l'emploi dans la capitale - la baisse du nombre de finissants dans les écoles secondaires, les départs massifs à la retraite et la réduction des effectifs dans les entreprises obligeant les organisations à faire plus avec moins -, Pascale Clément le voit se dessiner depuis longtemps.

C'est pourquoi le Salon Carrière Formation cherche constamment à se coller à la réalité de son environnement.

Cette année, par exemple, l'événement ouvre ses portes à une dizaine d'entreprises des régions de la Capitale-Nationale, de la Chaudière-Appalaches et de la Gaspésie cherchant désespérément des travailleurs. Compte tenu de l'engouement pour l'entrepreneuriat, le Salon Carrière Formation s'est également associé avec l'École d'entrepreneuriat de Québec et Guide Entrepreneur pour donner le goût aux visiteurs de se lancer en affaires.

Des 15 000 personnes attendues au Salon Carrière et Formation, la majorité est composée d'adolescents qui s'apprêtent à terminer leur parcours scolaire à l'école secondaire.

Au Salon, ils ont l'occasion de faire connaissance avec le monde de la formation collégiale et celui des centres de formation professionnelle.

Plus de 200 exposants se passent le mot pour venir à la rencontre des jeunes. Et des moins jeunes. Bien souvent, les visiteurs peuvent aussi discuter avec des représentants des entreprises qui s'associent aux écoles pour faire la promotion des divers programmes de formation.

Pascale Clément insiste pour dire qu'il ne s'agit pas seulement d'une distribution de dépliants sur les programmes offerts aux élèves.

Bien souvent, ces derniers peuvent expérimenter les métiers. C'est le cas, particulièrement, pour certaines professions et certains métiers qui sont en forte demande dans la région de la Capitale-Nationale. Pensons aux emplois d'expert en sinistres, de machiniste, de mécanicien industriel, de programmeur d'applications informatiques et de technologue en génie électronique et électrique.

La directrice générale a des idées plein la tête pour les prochaines éditions du Salon Carrière Formation. Elle souhaite pouvoir attirer encore plus de centres de formation professionnelle, plus de comités sectoriels de main-d'oeuvre et plus entreprises en quête de talents.

Elle reconnaît toutefois que les moyens de l'organisme à but lucratif sont modestes. Ces dernières années, tour à tour, le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et celui du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale lui ont coupé les vivres. Heureusement, d'autres partenaires, comme Desjardins, sont fidèles.

Pour en savoir davantage : www.saloncarriereformation.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer