De nouveaux bateaux attendus depuis 2013 à la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine

La Société des traversiers du Québec a aussi... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La Société des traversiers du Québec a aussi connu quelques difficultés à Matane avec le F.A.-Gauthier, construit en Italie au chantier de Fincantieri. Ce navire est également propulsé au gaz naturel liquéfié comme le Armand-Imbeau II et le Jos-Deschênes II.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les retards n'en finissent plus de s'accumuler pour la livraison par Chantier Davie Canada des deux navires de la Société des traversiers du Québec (STQ) assurant la navette entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine.

Le traversier Armand-Imbeau II a été lancé en... (Photo fournie par Chantier Davie Canada) - image 1.0

Agrandir

Le traversier Armand-Imbeau II a été lancé en juillet dernier et placé dans la cale sèche Champlain où les derniers travaux d'équipement et d'intégration des systèmes se poursuivent avant la livraison finale.

Photo fournie par Chantier Davie Canada

«Chantier Davie Canada nous dit qu'il y aura un bateau qui sera livré au milieu d'avril 2016 et l'autre à la fin de mai 2016», indique au Soleil Marc Gendreau, conseiller en communication à la STQ. «C'est tout ce que l'on peut dire. On n'a pas d'autres commentaires à faire là-dessus. Je vous invite à communiquer avec Davie pour en savoir plus.»

Il a toutefois assuré que les nouveaux retards dans la livraison des deux navires qui remplaceront le Armand-Imbeau et le Jos-Deschênes n'allaient pas faire gonfler le montant de la facture. «Ça n'aura aucune influence sur les coûts», précise M. Gendreau. Les deux traversiers qui seront propulsés par un système de carburation mixte (gaz naturel liquéfié et diesel) coûteront 125 millions $ à la STQ.

Un retour en arrière permet de constater que les deux navires devraient être en service depuis l'automne... 2013!

En effet, en mars 2011, le président de la STQ de l'époque, Georges Farrah, annonçait que le premier bateau passeur serait livré à l'automne 2013 et le second, six mois plus tard.

Les difficultés financières du chantier naval de Lévis et sa relance incertaine ont chambardé les échéanciers.

Rappelons qu'en juin 2011, le gouvernement du Québec, désireux de voler au secours de Davie, lui accordait le contrat pour la construction des deux navires sans appel d'offres. Le gouvernement libéral de l'époque évoquait alors des «circonstances exceptionnelles» pour exempter la STQ de recourir à la procédure normale d'appels d'offres. À ce moment-là, le carnet de commandes de Davie était vide et le chantier tentait de se positionner en vue de l'obtention de contrats du gouvernement fédéral dans le cadre de la Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale.

Après de longs mois d'attente, la STQ et la direction actuelle de Chantier Davie Canada concluaient finalement, en mai 2013, un contrat de construction. Les parties parlaient alors de livraison des bateaux en mars et en juillet 2014.

En février, à l'occasion de la cérémonie de la pose de la quille du Armand-Imbeau II, la STQ et Davie avançaient de nouvelles dates : l'automne 2015 pour le Armand-Imbeau II et quatre mois plus tard pour son jumeau, le Jos-Deschênes II.

Aujourd'hui, la STQ suggère plutôt le printemps 2016.

«C'est certain que ça retarde un peu nos trucs. Il faut vivre avec la situation», explique Marc Gendreau en soulignant que l'arrivée des nouveaux bateaux passeurs d'une longueur de 92 mètres qui pourront accueillir 440 passagers et 110 véhicules devait permettre à la société d'État de confier d'autres missions aux deux «vieux» traversiers de la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine.

Nouvelle technologie complexe

Dans un courriel envoyé au Soleil, la direction de Chantier Davie Canada rappelle que le Armand-Imbeau II est le premier traversier à système de carburation mixte à être construit en Amérique du Nord. Le défi est de taille, semble-t-il.

«La STQ a équipé le navire d'un système de propulsion au gaz naturel liquéfié très complexe et l'équipe du chantier maritime Davie travaille fort en collaboration avec la STQ et Wärtsilä, le fournisseur du système de propulsion, pour assurer une livraison en toute sécurité et conforme à la réglementation», fait savoir la compagnie en rappelant que le premier bateau passeur avait été lancé le 18 juillet dernier et ensuite installé dans la cale sèche Champlain «où les derniers travaux d'équipement et d'intégration se poursuivent avant la livraison finale».

Rappelons que la STQ a aussi connu quelques difficultés à Matane avec le F.A.-Gauthier, construit en Italie au chantier de Fincantieri. Ce navire est également propulsé au gaz naturel liquéfié. En septembre, on a dû recourir au moteur diesel pour effectuer les liaisons entre Matane et la Côte-Nord.

Il a été impossible de savoir, mardi, si la STQ était parvenue à corriger les problèmes de ce côté.

Cecon: la pédale douce

Chantier Davie Canada a mis la pédale douce dans les travaux de construction des deux derniers navires de la famille Cecon destinés à la construction sous-marine.

La compagnie a livré le premier, le Pride, en août 2014. Elle devait faire de même avec l'Excellence en juin 2015 et avec le Sovereign, un peu plus tard.

Le client norvégien qui se spécialise dans les services pétroliers de Davie a changé ses plans. L'Excellence sera plutôt livré au deuxième trimestre de 2016. Le Sovereign, au deuxième trimestre de 2017.

«Cecon opère dans le secteur du pétrole et du gaz, qui est actuellement au ralenti en raison des bas prix mondiaux des produits de base», explique-t-on au chantier naval de Lévis. «Par conséquent, la date de livraison a été retardée, ce qui nous permet de prioriser d'autres projets importants tels que le Projet Resolve, qui prévoit la conversion urgente d'un porte-conteneurs en un navire pétrolier ravitailleur d'escadre pour la Marine royale canadienne.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer