Le projet Mine Arnaud retardé à Sept-Îles

Investissement Québec doit suspendre pour une «durée indéterminée»... (Johanne Fournier collaboration spéciale)

Agrandir

Investissement Québec doit suspendre pour une «durée indéterminée» le démarrage des travaux d'ingénierie, «évalués à plusieurs dizaines de millions de dollars», qui devaient être lancés cet automne, le temps de trouver un nouvel investisseur.

Johanne Fournier collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Sept-Îles) Investissement Québec se voit contraint de retarder son important projet Mine Arnaud à Sept-Îles parce son unique partenaire refuse d'y investir davantage.

Yara International ASA a récemment fait savoir à la Société d'État «qu'elle ne voulait pas réinvestir à court terme, a confirmé au Soleil la porte-parole, Chantal Corbeil. Yara maintient toujours par contre son intérêt pour acheter entre 40 et 50 pour cent de la production, elle est toujours là pour ça», rajoute-t-elle 

Reste que la décision de la Norvégienne implique qu'Investissement Québec doit suspendre pour une «durée indéterminée» le démarrage des travaux d'ingénierie, «évalués à plusieurs dizaines de millions de dollars», qui devaient être lancés cet automne, le temps de trouver un nouvel investisseur.     

La Société d'État a donc mandaté une «firme internationale» pour identifier des partenaires potentiels. Investissement Québec assure pour l'heure entretenir des «discussions sérieuses» avec certains d'entre eux. «On attend que ces discussions-là soient plus avancées avant de réinvestir», indique Mme Corbeil. 

Le report des travaux d'ingénierie repousse inévitablement le début de la construction de la mine, qui devait s'amorcer au printemps prochain. À ce jour, Yara a déjà investi 20 millions $ dans le projet minier évalué à 850 millions $. Investissement Québec a pour sa part allongé 30 millions $. 

La semaine dernière, Investissement Québec confirmait que la quantité d'apatite achetée par Yara ne correspondait plus à 100% de la production, mais à entre 40 et 50%, notamment parce que la capacité du site minier a été revue à la hausse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer