La Ville de Québec compense les rues commerciales pour les parcomètres

Parcomètres sur l'avenue Maguire à Québec... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Parcomètres sur l'avenue Maguire à Québec

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec donnera un coup de pouce aux artères commerciales qui souffrent de la présence de parcomètres.

La Ville de Québec donnera un coup de pouce aux artères commerciales qui souffrent de la présence de parcomètres.

Les sociétés de développement commercial (SDC) toucheront 100 $ par an par borne de stationnement présente sur leur territoire. Comme il y a 740 parcomètres, la somme totale représente 74 000 $ dans les poches des SDC. La mesure annoncée vendredi par le maire de Québec, Régis Labeaume, et la conseillère responsable des SDC, Chantal Gilbert, touche cinq rues commerciales sur sept.

La SDC de la 3e Avenue et celle de Saint-Sauveur ne sont pas dotées de parcomètres.

La mesure sera en vigueur à partir de 2016 et déjà, elle est annoncée comme récurrente. Les sommes seront remises aux SDC qui pourront décider de la façon de l'investir pour dynamiser leur rue et attirer la clientèle.

Le «cas Maguire»

Certaines organisations de commerçants, dont celle de l'avenue Maguire, ont en partie tenu pour responsable l'arrivée de stationnements payants pour expliquer les temps durs et la fermeture de plusieurs commerces.

Mais Régis Labeaume juge qu'il s'agit d'un cas particulier et que les bornes ne sont pas la seule raison en cause. «La SDC Maguire, elle est jamais contente. Quand tu vois le dynamisme qu'il y a sur la rue Cartier et que tu regardes Maguire...», a laissé tomber le maire, sous-entendant que l'artère est l'artisane de son malheur. «Il y a quelque chose de plus profond, c'est que ce n'est jamais pareil à Sillery», a-t-il ajouté.

La conseillère Chantal Gilbert se défend de voir dans cette mesure une façon d'«acheter la paix» avec des gens d'affaires déçus. «Non, on a vraiment essayé de trouver des solutions avec eux», a-t-elle dit.

L'annonce de vendredi confirme une nouvelle du Soleil qui, en juin, révélait que les SDC de Québec réclamaient une part des recettes des parcomètres.

«Il faut que les commerçants bénéficient de l'achalandage qu'ils créent», avait alors résumé le président de la SCD Saint-Roch, Guillaume Michaud.

Présente vendredi, la nouvelle directrice de la SDC Saint-Roch, Alexandrine Cardin-Dubé, s'est réjouie de l'annonce. «Pour nous, cette aide vient bonifier ce qu'on avait déjà comme subvention, ça va servir à animer notre milieu, nos activités.»

Même son de cloche du côté des deux autres directeurs de SDC présents à la conférence de presse, Marc-André Pâlin de Montcalm et Annick Deschênes du Vieux-Québec. «Cette démarche-là vient montrer la satisfaction envers les SDC», a dit M. Pâlin.

L'ex-président de la SDC Maguire furieux

Même s'il n'est plus président de la SDC Maguire, François Joyet a vertement réagi vendredi lorsqu'il a lu les propos Régis Labeaume publié sur le site du Soleil. «On n'est pas des chialeux», a-t-il lancé en réplique à l'affirmation de Régis Labeaume selon qui les gens de la rue Maguire ne sont «jamais contents».

Celui qui a fondé le Bagel Maguire en 1988 estime que le maire transpose sur les gens d'affaires son affrontement avec le conseiller du secteur, Paul Shoiry. «Il est en guerre contre Paul Shoiry. Un maire devrait être au-dessus de ça», a lancé M. Joyet. «Les commerçants de Maguire travaillent fort. Moi, j'ai investi dans mon immeuble. Paul Shoiry est peut-être chialeux, certains citoyens aussi, mais ce n'est pas tout le monde», a tranché M. Joyet qui dit souhaiter travailler dans un climat de collaboration avec la Ville de Québec. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer