Optel Vision investit 7 millions $ pour son expansion

Optel Vision investit actuellement 7 millions $ pour... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Optel Vision investit actuellement 7 millions $ pour la construction d'un nouveau bâtiment de 35 000 pieds carrés qui lui permettra de doubler, pratiquement, ses installations dans la capitale.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Présentez-moi 40 bonnes personnes, et je les embauche sur-le-champ!»

Ça va vite chez Optel Vision, une entreprise technologique de Québec spécialisée dans le développement et la fabrication de solutions d'inspection artificielle pour les chaînes de production des grands fabricants de médicaments du monde entier. La technologie optique d'Optel Vision permet, entre autres, de détecter les erreurs de fabrication et de réduire les risques liés au mauvais étiquetage des médicaments, aux erreurs de dosage et aux mélanges des produits.

«Notre plan de croissance ne tient plus. Les commandes arrivent plus vite que prévu», rend compte le directeur général de ce spin-off de l'Institut national d'optique (INO), François Boivin. «C'est un beau problème, mais il faut le gérer.»

Depuis le début de l'année, Optel Vision a recruté pas moins de 170 nouveaux employés, dont une centaine à Québec.

«Nous avons actuellement une quarantaine de postes à pourvoir. Pas demain. Tout de suite!» Des concepteurs. Des programmeurs. Des techniciens. Des assembleurs. (Pour en savoir plus : www.optel vision.com/fr/carrieres/)

Pour répondre à cette croissance fulgurante, l'entreprise doit prendre de l'expansion dans le Parc technologique du Québec métropolitain.

Elle investit actuellement 7 millions $ pour la construction d'un nouveau bâtiment de 35 000 pieds carrés qui lui permettra de doubler, pratiquement, ses installations dans la capitale.

Irlande, Brésil, Inde

Depuis l'automne, Optel Vision opère une usine de fabrication en Irlande. «Là aussi, ça tourne à plein régime», signale François Boivin.

Pour augmenter sa capacité de production à l'échelle mondiale, Optel Vision prendra racine au Brésil et en Inde au cours de 2016.

Cet engouement pour les équipements de contrôle de la qualité sur les chaînes de production d'Optel Vision s'explique par la volonté des gouvernements et des autorités réglementaires, dont la US Federal Drug Administration, d'obliger les sociétés pharmaceutiques à prendre des mesures sévères pour assurer l'authentification et la traçabilité de leurs produits et ainsi éviter la contrefaçon. «Il reste peu de temps aux compagnies pharmaceutiques pour se conformer aux nouvelles réglementations, ce qui fait que les commandes affluent en grand nombre», explique François Boivin.

À partir de ses systèmes de vision automatisés, Optel Vision permet aux fabricants d'inscrire un numéro de série sur chacun de ses produits afin que ces derniers puissent être en mesure d'assurer un suivi constant dans la chaîne d'approvisionnement avant qu'ils n'aboutissent dans les mains des consommateurs.

Près de 250 chaînes de production à travers le monde ont recours actuellement à la technologie québécoise d'inspection artificielle.

Fondée par Louis Roy et Jean-François Lafortune, il y a 25 ans, Optel Vision fait travailler près de 400 personnes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer