Exclusif

L'emploi poursuit sa glissade dans les secteurs public et parapublic

Le Conseil du trésor, sous la gouverne de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Conseil du trésor, sous la gouverne de Martin Coiteux, se félicite de la baisse observée «d'équivalents à temps complet» d'une année à l'autre dans la fonction publique, dans les réseaux de la santé et de l'éducation ainsi que dans les sociétés d'État.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'emploi dans les secteurs public et parapublic québécois poursuit sa glissade, selon des données tout juste compilées obtenues par Le Soleil. Sur une base annuelle, la baisse correspond à une réduction de 1484 «équivalents à temps complet».

«Pour les mois d'avril à juin 2015, le gouvernement observe une diminution des heures rémunérées dans les organismes publics de 2,7 millions d'heures comparativement au même trimestre de 2014», peut-on lire dans un document du Conseil du trésor.

C'est en convertissant le nombre d'heures rémunérées en «équivalent à temps complet» - les fameux ETC -, et sur une base de 35 heures de travail par semaine, que le Conseil du trésor établit à 1484 le nombre d'employés en moins sur une année.

Cette chute globale annuelle de près de 1500 ETC touche la fonction publique à proprement parler - les ministères et les divers organismes assujettis à la loi sur la fonction publique - mais aussi les réseaux de la santé et de l'éducation, ainsi que les sociétés d'État.

La ponction s'élève à près de 900 emplois dans le premier groupe, tandis qu'elle est de 604 dans le second. Elle est plus importante chez les fonctionnaires que dans les réseaux de l'éducation et de la santé. Mais ceux-ci n'ont pas été épargnés non plus. Au 30 juin, l'appareil public québécois comptait 492 956 ETC, révèle le document du Conseil du trésor.

Le gouvernement de Philippe Couillard s'est donné les moyens de dénombrer précisément ses effectifs en décembre 2014. Il a fait adopter la Loi sur la gestion et le contrôle des effectifs des ministères, des organismes et des réseaux du secteur public ainsi que des sociétés d'État.

Il veut réduire de 2 % le niveau des effectifs dans la fonction publique.

1484
Nombre de postes à temps complet en moins dans la fonction publique par rapport à l'an dernier
492 956
Nombre d'employés à temps complet dans la fonction publique au 30 juin 2015

Tendance renversée

Début juin, au regard des données de janvier, février et mars, le Conseil du trésor avait établi que l'État québécois employait très précisément 591 823 salariés en tenant compte, outre les employés à temps plein, de ceux travaillant à temps partiel, des saisonniers et d'autres.

Les données des trois mois suivants, ceux d'avril, mai et juin, indiquent que le nombre de salariés a grimpé à 594 809. Comme chaque année, ce nombre a augmenté en raison de l'embauche temporaire de saisonniers, explique-t-on.

Ce qui est significatif n'est pas le nombre de salariés au 30 juin 2015 par rapport à celui enregistré trois mois plus tôt, insiste-t-on, mais plutôt le nombre d'ETC du deuxième trimestre de l'année dernière par rapport à celui de cette année.

Le Conseil du trésor se félicite de la baisse observée d'ETC d'une année à l'autre.

Il note qu'«au cours des dernières années, pour l'ensemble de l'État québécois, la croissance moyenne s'établissait à 6250 ETC par année».

Bon an mal an, le nombre d'heures rémunérées par l'État québécois s'élève à quelque 900 millions.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer