SNC-Lavalin paie 1,5 million $ pour continuer de brasser des affaires en Afrique

La multinationale québécoise s'est entendue avec la Banque africaine... (Archives La Presse)

Agrandir

La multinationale québécoise s'est entendue avec la Banque africaine de développement.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

Le lourd passé de SNC-Lavalin (TSX : SNC) en matière d'intégrité rattrape de nouveau la firme d'ingénierie, cette fois-ci pour des allégations de corruption au Mozambique ainsi qu'en Ouganda.

Au terme de négociations avec la Banque africaine de développement (BAD), la multinationale québécoise a accepté de payer 1,5 million $ en plus de devoir respecter une série de conditions afin de pouvoir continuer de brasser des affaires en Afrique.

Annoncée mercredi, l'entente découle d'une enquête concernant des allégations - qui ne sont pas contestées par SNC-Lavalin - selon lesquelles d'ex-employés de sa filiale internationale auraient effectué des «paiements illicites» en échange de contrats.

Un des contrats octroyés à la multinationale en octobre 2008 concernait la supervision la construction de routes et de ponts dans la province de Niassa, au Mozambique, où elle pilote toujours des projets. L'autre concerne un mandat similaire en 2010 en Ouganda.

Ni SNC-Lavalin ni la BAD n'ont identifié les personnes visées par ces enquêtes dans leurs communiqués respectifs. Aucune autre filiale de la multinationale ne sera sanctionnée.

En plus du paiement de 1,5 million $, l'entreprise devra respecter plusieurs conditions - qui n'ont pas été énumérées - pendant deux ans et 10 mois.

Par courriel, un porte-parole de SNC-Lavalin a fait savoir que l'entreprise ne négociait actuellement pas d'autres ententes similaires ailleurs dans le monde.

En 2013, la Banque mondiale avait radié l'entreprise ainsi qu'une centaine de ses filiales de tous ses appels d'offres liés à des projets qu'elle finançait concernant avec des allégations de malversations au Bangladesh ainsi qu'au Cambodge. 

L'action de SNC-Lavalin a avancé mercredi de 1,01 $, soit 2,6 %, pour clôturer à 38,99 $ à la Bourse de Toronto.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer