EXFO vise une poussée de croissance

Devant des employés et des partenaires d'affaires réunis... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Devant des employés et des partenaires d'affaires réunis au Hilton Québec, le fondateur et chef de la direction d'EXFO, Germain Lamonde, a rappelé que le rêve commencé il y a 30 ans continuait de prendre forme puisque la compagnie était en meilleure position que jamais pour être au-devant de la parade.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour sa quatrième décennie, EXFO veut entreprendre une nouvelle poussée de croissance autant dans ses solutions, le nombre d'emplois que pour son chiffre d'affaires.

Même si l'entreprise est la deuxième en importance au monde dans son domaine, son fondateur et chef de la direction, Germain Lamonde, veut qu'elle soit au premier rang dans les meilleurs délais avec une croissance de ses revenus.

S'il ne peut encore dévoiler les résultats de la dernière année avant le mois de novembre, il affirme qu'en dollars constants, EXFO a été profitable. Cependant, la dévaluation de certaines devises et l'incertitude économique dans certains pays ont eu un effet sur le chiffre d'affaires reporté en dollars américains.

Devant un parterre de 600 employés du secteur des ventes et des partenaires d'affaires provenant de 63 pays réunis pour les prochains jours au Hilton Québec, le grand patron d'EXFO a rappelé que le rêve commencé il y a 30 ans continuait de prendre forme puisque la compagnie était en meilleure position que jamais pour être au-devant de la parade.

Son principal concurrent, qui avait 15 fois la taille d'EXFO il y a 15 ans, n'a plus que 2,5 fois sa taille maintenant, malgré les millions investis pour des acquisitions. La porte est grande ouverte pour une nouvelle étape, assure-t-il.

«Nous sommes les premiers au monde à pouvoir implanter une solution en temps réel d'analyse d'une masse de données [Big Data] pour les fournisseurs en télécommunication et offrir des outils de prédiction quant aux défaillances ou aux malfonctions sur leurs réseaux», ajoutait-il en entrevue.

L'analyse des masses de données, ce fameux Big Data, c'est le nerf de la guerre pour les gestionnaires de réseaux, car ces données transitent par leurs services, mais leurs équipements génèrent aussi des données capables de dire l'état du réseau lui-même.

Ainsi, avec des sondes mobiles et à des points stratégiques, les outils d'analyse d'EXFO permettent de détecter les problèmes de sorte que le gestionnaire peut mettre en priorité des réparations logicielles ou physiques pour conserver la fiabilité optimale de l'ensemble du système.

«Si, au départ, nous étions des fournisseurs d'équipements, continue M. Lamonde, nous continuons d'en concevoir, mais c'est surtout le côté des logiciels d'analyse qui fait partie de nos nouvelles voies de développement. Notre objectif est d'être à la fine pointe de l'innovation pour anticiper les changements et apporter des réponses aux problèmes qui peuvent survenir.»

D'ailleurs, plus de 50 % des effectifs sont dans le secteur de la recherche et du développement, «la R et D avec un petit r et un grand D», illustre M. Lamonde en montrant la nouvelle voie où il veut positionner l'entreprise. «Nous dominons dans plusieurs segments de marché», reconnaissait-il devant ses employés. «Mais maintenant, nous devons faire davantage d'efforts aux niveaux supérieurs de la hiérarchie de nos clients, chez ceux qui prennent les décisions stratégiques pour assurer notre développement.»

Du nouveau à la direction

C'est dans cet esprit qu'il vient d'embaucher un nouveau membre de haut niveau dans la direction avec Philippe Morin, vice-président senior des ventes mondiales chez Ciena, une société du Maryland évoluant dans l'industrie des télécommunications, ancien de Nortel et diplômé de l'Université Laval.

«Philippe Morin me dégagera du secteur des opérations pour que je puisse me concentrer sur la rencontre des clients qui cherchent des solutions stratégiques aux problématiques de développement de leur réseau de télécommunication», précise M. Lamonde.

Il s'agit d'un ajout stratégique où il sera responsable de la direction des ventes mondiales, du développement des marchés, du marketing, de la gestion des produits et de la stratégie technologique pour qu'EXFO puisse accroître sa profitabilité et fasse grimper son chiffre d'affaires dans les prochaines années.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer