«Coveo est encore petit, mais sur la bonne voie»

Louis Têtu, président et chef de la direction... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Louis Têtu, président et chef de la direction de Coveo, avait cofondé Taleo en 2009 avec Martin Ouellet.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «J'ai toujours dit que, dans le domaine des technologies, il fallait d'abord dominer le marché américain avant de passer à autre chose», confie Louis Têtu, président et chef de la direction de Coveo.

«Coveo est encore petit, mais sur la bonne voie», estime l'entrepreneur en série de Québec qui avait confié en entrevue au Soleil en 2011 que Coveo allait peut-être dépasser, un jour, le succès connu par Taleo, une compagnie qu'il avait cofondée en 2009 avec Martin Ouellet. 

En 2012, la multinationale Oracle dépliait 1,9 milliard $US pour mettre la main sur Taleo qui offre des solutions pour le recrutement des talents et la gestion du rendement au sein des entreprises.

«Coveo est certainement le joueur le plus reconnu en termes d'innovation dans son marché», fait remarquer Louis Têtu en signalant que Coveo jouait dans la même cour que Google, Hewlett-Packard et IBM. 

«C'est important. C'est la reconnaissance. Et qui dit reconnaissance dit opportunités. En d'autres termes, ça veut dire que le téléphone sonne!»

Et Louis Têtu s'attend à ce que les appels proviennent de plus en plus de l'Europe où Coveo ne réalise présentement que 12 % de ses affaires. «Actuellement, notre marché principal, c'est le marché américain.»

Pour une deuxième année consécutive, l'entreprise technologique de Québec qui conçoit des engins de recherche et de consolidation de l'information interne destinée aux entreprises a obtenu la consécration de la firme Gartner qui la désignait comme une entreprise visionnaire, comme le leader parmi les sociétés du marché des technologies de recherche pour les entreprises. Gartner est une firme indépendante qui réalise des recherches et des enquêtes dans le domaine des technologies de l'information. Dans l'industrie sa parole est d'Évangile.

L'engouement pour la plateforme intelligente de recherche de Coveo se manifeste d'ailleurs dans les résultats de l'entreprise fondée en 2005 par Laurent Simoneau, aujourd'hui chef de la direction technologique de la compagnie qui rassemble 200 employés, dont 80 dans la capitale.

Au deuxième trimestre de son exercice financier 2015, l'entreprise de Québec anticipait des revenus supérieurs de 115 % par rapport à ceux obtenus lors de la période correspondante en 2014.

Comme Amazon

Depuis quelques années, les entreprises ont réalisé que la fragmentation de l'information dans leurs différents systèmes constituait un casse-tête. Elles croulent sous des amoncellements de données non structurées dans des systèmes informatiques non intégrés.

L'outil développé par l'équipe de R et D de Coveo à Québec permet donc aux entreprises de consolider toutes leurs données et les rendre accessibles à ceux qui doivent les utiliser.

Avec le développement des systèmes intelligents, les entreprises ne veulent plus seulement que les logiciels leur permettent de trouver l'information, mais qu'ils émettent aussi des recommandations aux utilisateurs.

«Elles ne veulent pas que les outils se limitent à trouver l'information que l'utilisateur veut consulter, mais qu'ils identifient également ce qui pourrait l'intéresser», explique Louis Têtu. 

La plateforme intelligente de recherche de Coveo peut se comparer, par exemple, à celle utilisée par Amazon qui permet au consommateur d'acheter le produit qu'il désire et qui lui propose, en plus, d'autres articles correspondant à ses goûts ou à ses habitudes d'achat.

Les moyens de ses ambitions

La montée en flèche des revenus de Coveo est aussi le résultat d'une stratégie de distribution développée avec de grandes pointures dans le domaine des logiciels de gestion de clients comme Salesforce et Sitecore. Ces derniers s'associent à Coveo afin de pouvoir intégrer la technologie québécoise à leur gamme de solutions.

«Il y a deux ans à peine, c'est nous qui allions cogner à la porte des grands clients. Aujourd'hui, dans plus de la moitié des cas, nous sommes invités par ces derniers pour leur faire des présentations.»

Des clients, Coveo en compte aujourd'hui plus d'un millier.

Louis Têtu estime qu'il sera possible de maintenir l'actuel rythme de croissance, notamment avec l'entrée en scène d'une nouvelle solution infonuagique.

«Ça change la donne complètement. Nous sommes en mesure d'adapter notre produit en fonction de beaucoup plus de situations, d'en accélérer la livraison et de le mettre dans les mains des clients pour qu'ils en fassent l'essai.»

Une entreprise qui a les moyens de ses ambitions, Coveo entend mettre le pied sur l'accélérateur, au cours des prochains mois, et réaliser des investissements en capital pour profiter des nombreuses opportunités qui se présentent devant elle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer