Voilà Learning: un campus virtuel pour l'aide aux devoirs en français

Une image tirée du site du campus virtuel...

Agrandir

Une image tirée du site du campus virtuel d'aide au devoir de Voilà Learning.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La technologie sert de plus en plus dans le monde scolaire et fait son entrée dans l'aide aux devoirs chez les francophones hors Québec.

L'organisme Voilà Learning de Toronto commence la troisième année de sa salle de devoir virtuelle après une année complète d'expérimentation et une année comme projet pilote.

Selon Hosni Zaouali, directeur stratégique de l'organisation sans but lucratif créé par des enseignants, il s'agit de la première plateforme basée sur un avatar dans un campus virtuel où l'élève peut poser en ligne des questions à un professeur de français pour l'aider à comprendre des expressions et faire ses devoirs, peu importe la matière.

«Nous nous adressons autant aux élèves des écoles francophones qu'aux anglophones qui apprennent le français d'un peu partout au Canada», explique-t-il en entrevue depuis Toronto. Cette aide en ligne fait partie d'un groupe de services, dont l'accompagnement tuteur-élève ou encore l'aide par téléphone, comme cela se fait au Québec.

Personnalisation

Basé en Ontario, Voilà Lerning compte sur une centaine d'enseignants de français pour l'aide aux élèves, car souvent les parents ne sont pas toujours en mesure d'expliquer certaines expressions en français, mais à l'aide des personnages personnalisables dans le campus virtuel, l'explication devient plus claire. C'est un peu ce que l'on peut voir dans la vidéo youtu.be/M9Ufx6nn6lc alors que le parent ne peut donner une explication adéquate.

Voilà Learning offre ses services dans les écoles après les classes aussi lorsqu'il y a entente avec l'établissement ou le conseil scolaire.

Pour l'aide dans le campus virtuel, il faut s'inscrire sur le site pour y avoir accès, sauf pour le Québec. Voilà Learning dirigera les élèves vers les services d'aide de la province, comme Allô Prof.

«Actuellement, explique M. Zouali, nous avons des ententes avec des écoles et des conseils scolaires en Ontario, en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba et au Yukon pour quelque 170 000 élèves francophones hors Québec. Ce nouveau programme constitue une première d'aide en ligne pour les devoirs en français et il est ouvert aux élèves en immersion française au Canada.»

Le campus virtuel n'est pas un jeu vidéo, mais il permet des présentations de PowerPoint, de vidéos, des échanges par caméras Web et des séances de discussion en petits groupes. M. Zouali précise que Voilà Learning espère étendre ce service en ligne gratuit pour d'autres conseils scolaires à partir de septembre et probablement vers les Maritimes éventuellement.

L'organisme est financé par la Fondation Trillium et différents ministères de l'éducation en plus des contributions des conseils scolaires des provinces.

Le site Web en français est en reconstruction, mais il est possible d'avoir des informations sur les pages: voilalearning.com/en/qui-sommes-nous et voilalearning.com/en/audel/.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer