Entente entre Intact et Uber pour offrir de nouvelles assurances

.... (Photo Ryan Remiorz, archives La Presse canadienne)

Agrandir

.

Photo Ryan Remiorz, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandra Posadzki
La Presse Canadienne
Toronto

L'un des plus grands fournisseurs d'assurance automobile au pays, Intact (TSX:IFC) se joint à l'entreprise de covoiturage Uber pour «offrir des services d'assurance personnalisés» alors que des observateurs eurent soulevé la possibilité que certains assureurs ne couvrent pas les chauffeurs qui utilisent leur véhicule à des fins commerciales.

Le fournisseur d'assurance a indiqué par voie de communiqué qu'il «travaillerait étroitement» avec les organismes de réglementation et les gouvernements des provinces où le service est implanté pour développer un produit qui respecte les critères réglementaires.

Les produits seront offerts par deux des marques de l'assureur, soit Intact et BelairDirect. Les détails des nouveaux produits d'assurance offerts pour Uber seront révélés plus tard, lorsqu'ils seront sur le marché.

Le président de la division du service et de la distribution d'Intact, Louis Gagnon, a expliqué dans le communiqué que cette «solution novatrice» visait à «protéger les consommateurs», tout en tenant compte de «l'évolution de (leurs) besoins».

Pour sa part, la directrice principale des communications externes d'Intact, Stephanie Sorensen n'a pas voulu s'étendre sur les détails de l'entente puisque le projet est encore en cours d'élaboration. Elle n'a pas pu dire non plus quand les produits seraient offerts.

Le service Uber, un concurrent important de l'industrie du taxi, a semé la controverse dans plusieurs villes canadiennes.

Même si l'entreprise assure que ses politiques d'assurances sont adéquates, la couverture des chauffeurs liés à Uber demeure un enjeu litigieux.

Le gouvernement albertain avait conclu en juillet dernier que le service d'assurance d'Uber ne respectait pas les critères de la loi provinciale sur les assurances.

Uber Canada indique pourtant que tous les trajets - organisés par l'entremise de la plateforme UberX - sont couverts par une assurance automobile de 5 millions $ qui comprend les blessures physiques et les dommages aux véhicules. «Le fait est que tous les trajets sont couverts», avait tranché Susie Heath, porte-parole d'Uber, dans un courriel envoyé au mois de juillet.

À la suite de la décision du tribunal albertain, le Bureau des assurances du Canada a recommandé aux chauffeurs affiliés à Uber de vérifier avec leur fournisseur d'assurance que leurs véhicules étaient bien enregistrés pour une utilisation commerciale. Selon l'organisation, les assureurs seraient en droit de refuser de rembourser des réclamations à ses clients qui sont couverts pour un usage personnel seulement.

«Uber est enthousiaste à l'idée de travailler avec Intact, le plus grand fournisseur d'assurance automobile, pour développer un plan d'assurance spécialement conçu pour le covoiturage au Canada. Chaque mois, il y a plus d'un million de trajets assurés par Uber à travers le Canada et ce chiffre augmente chaque jour», a déclaré par voie de communiqué le directeur général d'Uber Canada, Ian Black.

Intact est l'assureur de dommages le plus important au Canada, recevant plus 7,3 milliards $ en primes annuellement de ses diverses filiales.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer