Expo Québec: le pari de la prudence

Expo Québec mise cette année sur des valeurs... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Expo Québec mise cette année sur des valeurs sûres et sur une baisse du prix des billets.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En décembre, le constat du maire de Québec sur Expo Québec était implacable. «Quand je vois les chiffres, des fois, j'aurais envie de mettre un X dessus», avait lancé Régis Labeaume. Huit mois plus tard, la 105e présentation de la fête se tiendra dès vendredi et jusqu'au 23 août avec le pari d'un retour à la base, deux ans après un virage jeunesse raté. La fête centenaire à la croisée des chemins? Retour sur l'année de toutes les remises en question.

Les chiffres auxquels faisait allusion M. Labeaume au moment de cette percutante affirmation, le 14 décembre, sont ceux de la fréquentation de cette fête annuelle qui a peiné à garder l'intérêt de la population.

«Expo Québec en chute libre», titrait Le Soleil en révélant le 1er décembre, une fréquentation en lourde baisse.

L'été dernier, l'achalandage à Expo Québec a fondu de 26 %, la pire performance depuis au moins sept ans. La chute entre 2014 et 2008 est préoccupante : pas moins de 45 % moins de gens ont passé les tourniquets de la foire présentée à ExpoCité.

Exit, le virage «extrême»

Devant cette baisse, un constat s'impose. La météo peu clémente n'a pas été la seule responsable. Le virage «extrême» ciblant les 18-35 ans amorcé deux ans plus tôt est un échec. Ce virage concordait aussi avec l'abandon du traditionnel concours de jugement d'animaux pour la présentation 2013, repris depuis à Montmagny. Expo Québec délaissait son caractère agricole centenaire et voulait se redéfinir.

L'idée a été celle de présenter des sports extrêmes et des activités axées sur l'adrénaline. Le volet spectacles a aussi pris un virage rock et davantage international.

Or, après des années 2013 et 2014 au succès mitigé, force a été d'admettre que la touche jeunesse n'a pas porté ses fruits.

«On a peut-être mal lu la volonté des gens d'avoir des sports extrêmes. Il faut revenir à l'âme d'Expo Québec», avait reconnu en décembre la conseillère responsable des grands événements, Julie Lemieux.

Encore une fois, Expo Québec devait se redéfinir. Dès février, le président d'ExpoCité, le conseiller Vincent Dufresne, a indiqué au Soleil que la Ville de Québec mènera des sondages pour savoir ce que les gens veulent. Et, surtout, combien ils sont prêts à payer pour la fête qui avait vu son prix d'entrée augmenter.

Consultation et résultats

Avant même que les sondages démarrent, le maire Régis Labeaume avait déjà affiché ses couleurs, plaidant pour le retour à une Expo Québec «de base». «Il y a peut-être des choses qui coûtent trop cher qui ne seront plus là. On va faire quelque chose de base pour que les gens aillent dans les carrousels, dans les jeux, et que nous autres, on aille manger notre hot-dog Chez Guy», avait-il illustré.

Une volonté qui avait attiré les moqueries du chef de l'opposition, Paul Shoiry. «Ça existe un peu partout à travers les différents festivals et les foires du Québec. Et si on veut avoir des petits manèges, on va aller aux Galeries de la Capitale», avait-il répliqué.

Les premiers mois de l'année 2015 auront donc été sous le signe de la consultation et de la remise en question. L'idée d'une Expo Québec moins dispendieuse, plus «de base» comme le disait M. Labeaume, est restée.

Le 14 juillet, Vincent Dufresne présentait une programmation plus modeste, faite de valeurs sûres. Les incontournables manèges restent, bien entendu. Le Manoir de l'horreur, la Grande ferme, le Safari urbain et les jeux permettant de gagner des toutous aussi. Mais le site comptera aussi de nouveaux espaces, comme le Carrefour gourmand avec des ateliers de cuisine de chefs, la Foire des bâtisseurs présentera pour sa part des exposants du domaine de la construction et de la décoration.

Des spectacles d'artistes québécois, dont Éric Lapointe, Roch Voisine et Yoan, Kaïn, Michel Louvain et Renée Martel, des Canadiens Hedley et SUM 41, des Américains Mighty Mighty Bosstones, ainsi que de l'Haïtien Wyclef Jean, sont aussi de cette programmation plus prudente.

Les sondages et la réflexion ont aussi mené à une baisse des prix.

Cette année, le billet d'entrée est fixe à 15 $ pour les adultes et à 10 $ pour les enfants de 3 à 11 ans et les aînés. Il donnera accès au site et aux activités principales et aux spectacles. Pour les manèges, un bracelet quotidien coûte 23 $ pour les enfants et 26 $ pour les adultes.

En point de presse le 30 juillet, Régis Labeaume s'est dit satisfait de la programmation. «Ce sont des valeurs sûres. Bravo, c'est ce qu'on voulait parce qu'on ne veut pas faire de déficit», a-t-il dit.

On saura à l'heure du bilan, dans 10 jours, si ce retour aux sources aura su rallier les gens de Québec.

Le Manoir de l'horreur est la survivante la... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

Le Manoir de l'horreur est la survivante la plus notable du virage «extrème».

Le Soleil, Pascal Ratthé

Des disparus, des nouveaux venus

La remise en question du virage «extrême» amorcé en 2013 a vu disparaître quelques activités de l'époque, comme l'aérodium, un simulateur de chute libre, et le jeu Vertige, qui consistait à sauter d'un tremplin de 10 mètres. Ce manège controversé, dans lequel des participants s'étaient blessés, n'est jamais revenu après une seule présentation en 2013.

Mais les sensations fortes ne sont pas toutes abandonnées pour autant. Ainsi, le Labyrinthe géant et le Défi H2O, une course à obstacles dans un bassin d'eau, sont de retour, tout comme le circuit de minimotocross pour les 6 à 12 ans et les colorés galas de lutte mexicaine. Expo Québec 2015 sera aussi marquée par des nouveautés.

Outre les sites consacrés à la gastronomie et à la décoration (lire l'autre texte), les amateurs de jeux vidéo pourront visiter l'Espace numériQc J5 pour tester des jeux et assister à des démonstrations. Et de toutes les activités créées dans la foulée du virage «extrême», le Manoir de l'horreur est sans doute la survivante la plus notable. Fort prisé depuis 2013, ce parcours conçu par la metteure en scène Nancy Bernier et son équipe est en voie de devenir un «nouveau classique» de la foire centenaire.

***

Pas de porte-parole

Expo Québec rompt cette année avec une autre tradition : celle d'avoir un porte-parole pour devenir le visage de la fête et assurer sa promotion. Pendant deux ans, l'animateur Pierre-Yves Lord avait assuré ce rôle pour marquer le virage jeunesse. En 2012, la comédienne originaire de Québec Marilyse Bourke avait été porte-parole de l'Expo Québec. Elle succédait à une comédienne de la capitale, Hélène Florent. La populaire actrice notamment connue pour son rôle dans La galère a été associée à la fête de 2008 à 2011.

=> Expo Québec en bref

  • 105e présentation
  • 14 au 22 août, de 11h à 23h; 23 août, de 11h à 20h
  • Site d'ExpoCité
  • 2000 espaces de stationnement au coût de 10 $, à ExpoCité, près du Colisée Pepsi et du Centre Vidéotron
  • Info : expoquebec.com

Labeaume sur Expo Québec...

«Il y a eu de très mauvaises décisions sur les activités. Moi, j'étais maire. Je ne suis pas pour aller à ExpoCité pour prendre des décisions, dire quels manèges il faut emmener, pis ci, pis ça.»

Le 1er décembre 2014

«On va faire quelque chose de base pour que les gens aillent dans les carrousels, dans les jeux, et que nous autres, on aille manger notre hot-dog Chez Guy.»

Le 12 décembre 2014

«Il n'y a personne qui veut ramener les animaux. On ne les ramènera pas. Ça n'arrivera pas.»

Le 12 décembre 2014, à propos de l'abandon du jugement d'animaux en 2013, ce que certains avaient qualifié de «gaffe»

«Ce que j'ai vu dans la programmation, ce sont des valeurs sûres. Bravo, c'est ce qu'on voulait parce qu'on ne veut pas faire de déficit.»

Le 30 juillet 2015
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer