«Hydro se fout complètement des commerçants», se plaint la SDC Montcalm

Marc-André Pâlin, directeur général de la SDC Montcalm... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Marc-André Pâlin, directeur général de la SDC Montcalm

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les récents épisodes d'interruption de courant sur les artères commerciales font rager un représentant de gens d'affaires qui somme Hydro-Québec de revoir ses pratiques.

«Hydro-Québec se fout complètement des commerçants!» lance le directeur général de la Société de développement commercial (SDC) de Montcalm, Marc-André Pâlin.

À deux reprises, le 7 juillet et au début août, dit-il, les gens d'affaires de l'avenue Cartier ont échappé à une coupe de courant qui aurait affecté 225  commerces et bureaux de 9h à 16h, le temps de travaux.

Les travaux ont été reportés. La SDC soutient avoir fait reculer la société d'État après des revendications en juillet et en août. 

Maintenant, M. Pâlin a bon espoir qu'Hydro tiendra compte de ses propositions en décidant de travailler de nuit ou encore très tôt le matin pendant plusieurs matins de suite plutôt que de couper le courant un jour entier.

«Une artère commerciale fantôme pendant une journée. Pour un touriste, c'est quoi l'image que ça donne?» demande M. Pâlin. Il précise que les commerces touchés sont autant des restaurants que des épiceries, des pharmacies ou encore des services professionnels pour des soins médicaux. 

Si ceux qui ont pignon sur l'avenue Cartier ont échappé à l'interruption pour l'instant, des gens d'affaires d'autres artères commerciales ont dû vivre avec une journée à off. En septembre, ceux de la 3e Avenue rageaient contre Hydro-Québec, estimant les pertes entre 60 000 et 80 000 $.

Même scénario en mai, alors que la société d'État a soulevé l'ire des gens d'affaires de la rue Saint-Jean avec une coupure de courant de 12 heures.

«Quand ça touche un grand bassin comme ça, ça n'a pas de sens», poursuit M. Pâlin. «Je ne sais pas qui prend les décisions dans un bureau quelque part, mais il ne doit pas mettre les pieds souvent sur une artère commerciale.»

Il note que personne dans les gens d'affaires ne peut se permettre de perdre une journée. Particulièrement en ces temps pas toujours faciles pour le commerce au détail et la restauration.

Au-delà de l'interruption comme telle, le directeur de la SDC Montcalm dénonce la façon dont les gens ont été considérés par Hydro-Québec. «Je me suis fait envoyer promener en me faisant dire que nous sommes juste les petits commerçants.»

Comme d'autres commerçants l'ont fait lors d'interruptions précédentes, il déplore le fait que les commerces ne soient avertis qu'à une ou deux journées d'avis.

Autre version chez Hydro

Du côté d'Hydro-Québec, la porte-parole Hélène Fortin assure que la date de l'interruption reste toujours à déterminer pour les travaux dans le quartier Montcalm et que les revendications de la SDC ne sont pas à l'origine du report.

«Dans ce cas précis, la logistique n'était pas finalisée», a-t-elle indiqué en soutenant que les travaux d'Hydro-Québec pour ce secteur sont toujours à l'étape de la planification.

Rien dans le discours de la porte-parole ne laissait entendre hier que l'interruption serait à un autre moment que de 9h à 16h comme le souhaite la SDC Montcalm.

Effectuer de tels travaux en dehors des heures régulières «est exceptionnel» et imposerait des heures supplémentaires, a dit Mme Fortin. 

De façon plus générale, la porte-parole d'Hydro-Québec assure que tout est fait «pour tenter de réduire les impacts» et que les travaux d'entretien aident à réduire les pannes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer