Les commerçants du Vieux-Port de Québec sans voix de représentation

Les commerçants de la place Royale et du... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les commerçants de la place Royale et du Vieux-Port n'auront pas de voix les représentant auprès de la Ville, puisque le projet de création d'une Société de développement commercial a été abandonné.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors que les enjeux se multiplient dans le Vieux-Port de Québec, les commerçants du secteur sont maintenant sans voix de représentation. Leur association est en effet inactive depuis que le projet de création d'une Société de développement commercial (SDC) a échoué, en octobre dernier.

«On sentait qu'il n'y avait pas de volonté» de la part des commerçants du secteur pour un tel projet, raconte au Soleil François-David Bernier, ancien porte-parole de l'Association des gens d'affaires de Place-Royale/Vieux-Port, qui compte une centaine de membres. 

À cause de cette «incertitude», le comité chargé du projet a préféré l'abandonner, raconte M. Bernier, et ce, même si les membres du comité étaient eux-mêmes pour la création d'une SDC. «Les gens à l'association voulaient une SDC. Moi, j'y croyais, j'y crois encore. Ça prend ça», explique l'ancien porte-parole, qui ne cache pas sa déception. «Il fallait que ça devienne une SDC.»

Or, les négociations entourant la création de la SDC semblent avoir été menées dans un climat tendu, selon les sources du Soleil. Parmi elles, Élie Dédes, propriétaire du restaurant La Pizz, à la place Royale, pense que le déficit budgétaire de 100 000 $ atteint par l'Association des gens d'affaires de Place-Royale/Vieux-Port en 2014 n'est pas étranger à l'échec du projet. Et il va plus loin : «L'association n'a plus de raison d'être avec un déficit pareil.»

Une opinion qui serait partagée par l'ensemble des membres du conseil d'administration de ladite association, qui ont tous quitté leurs fonctions au début de 2015, indique M. Dédes. L'irritant aurait principalement été causé par un manque de transparence des têtes dirigeantes de l'organisation sur les raisons du déficit.

En ce qui concerne les commerçants eux-mêmes, ils ont rejeté l'idée d'une SDC car cette organisation les aurait rendus redevables du déficit, selon M. Dédes.

Au départ, le projet devait réunir en une seule et même entité l'association des gens d'affaires de Place-Royale/Vieux-Port et la Coopérative du Quartier Petit Champlain, mais celle-ci se serait retirée après qu'eut été dévoilé le déficit de l'association, indique M. Dédes.

François-David Bernier craint quant à lui que la perte d'une voix unie représentant les commerçants joue en leur défaveur en ce qui a trait aux enjeux du secteur. «On voit ce que ça fait présentement avec le stationnement Dalhousie», dont les usagers seront délocalisés durant les travaux de construction de la place des Canotiers. «La Ville ne reconnaît plus les associations. Elles ne sont plus des interlocuteurs officiels.»

M. Bernier dit avoir quitté l'organisation après l'échec du projet, tout comme le directeur général, Gilbert Tremblay, qui mentionnait même lundi au Soleil que l'association «n'existe plus».

De l'argent de la Ville

En février 2013, la Ville de Québec avait annoncé l'injection de 1,6 million $ sur quatre ans pour encourager la création de nouvelles SDC, à raison d'un maximum annuel de 50 000 $ par regroupement. En contrepartie, les associations de gens d'affaires qui choisissaient de ne pas se structurer en SDC perdraient leur financement municipal, qui se chiffrait à environ 30 000 $ par année. Ceci avait pour but de mettre sur pied un poste de direction permanent dans chacun des groupes de gens d'affaires.

Le hic, c'est que selon la loi, tous les commerçants de l'artère commerciale concernée doivent cotiser à leur SDC, alors que l'adhésion est volontaire dans le modèle des associations de gens d'affaires.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer