Aussant devient directeur général du Chantier de l'économie sociale 

Jean-Martin Aussant... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jean-Martin Aussant

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le Chantier de l'économie sociale a confirmé mardi après-midi la nomination de l'ancien chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, au poste de directeur général de l'organisation.

La nouvelle avait été annoncée par le site Internet du quotidien La Presse en matinée.

En après-midi, le Chantier a publié un communiqué confirmant que «Jean-Martin Aussant deviendra (son) prochain directeur général». Ni M. Aussant, ni les représentants de l'organisation ne commenteront la nouvelle avant le 20 août, date à laquelle les modalités de la nomination seront annoncées au cours d'une conférence de presse.

Le président du conseil d'administration, Patrick Duguay, s'est contenté de dire que l'organisation était «très heureuse» d'accueillir l'ancien politicien. Il a aussi dit que celle qui occupait jusqu'à présent les fonctions de présidente-directrice générale de l'organisation, Nancy Neamtam, demeurera au sein de l'organisme à titre de «conseillère spéciale». Elle assumera «d'importantes responsabilités dans divers dossiers, dont plusieurs en liens avec des partenaires stratégiques», souligne le communiqué.

Parti à Londres pour travailler dans les milieux financiers, Jean-Martin Aussant avait annoncé son retour en sol québécois il y a cinq jours, par un Tweet où il évoquait la chanson «Je reviens chez nous», de Jean-Pierre Ferland. Il avait déjà évoqué la possibilité de son retour lors des funérailles de celui qu'il considérait comme un mentor, Jacques Parizeau, en juin.

Ancien vice-président de la firme Morgan Stanley Capital International, M. Aussant s'était fait élire comme député du Parti québécois dans la circonscription de Nicolet-Yamaska, dans le Centre du Québec, en 2008. Il quitte le parti trois ans plus tard, citant des divergences avec la chef d'alors, Pauline Marois. Il fonde ensuite Option nationale, parti indépendantiste qu'il dirige lors de la campagne électorale de 2012. Il subit la défaite dans son comté. Peu de temps après ce revers, il annonce son retrait de la vie politique et s'installe dans la capitale du Royaume-Uni pour travailler chez Morgan Stanley Capital International.

Sur son site Internet, le Chantier de l'économie sociale, qui regroupe plusieurs associations communautaires, se définit comme un organisme qui «vise la construction d'une économie plurielle qui a pour finalité le rendement à la communauté et la défense du bien commun directement liée aux besoins et aux aspirations des collectivités». En 2015, il a notamment déposé des mémoires lors des consultations publiques sur la Stratégie gouvernementale de développement durable révisée 2015-2020 et sur le projet de loi sur l'optimisation des services de garde éducatifs à l'enfance subventionné.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer