TSO3 aura une filiale aux États-Unis

Le stérilisateur Sterizone 125L+ est le produit vedette... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le stérilisateur Sterizone 125L+ est le produit vedette de TSO3.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Tout en assurant que la «base même de la société ainsi que son expertise technique» allaient demeurer à Québec, TSO3 annonce qu'elle implantera ses pénates aux États-Unis, où la compagnie entend réaliser une percée majeure avec son stérilisateur à basse température d'instruments médicaux destiné au marché des hôpitaux. TSO3 aura donc une filiale au sud de la frontière.

«La nouvelle entité est créée afin de répondre aux demandes des clients américains au niveau des produits, de services et de l'enseignement clinique à assurer en ce qui a trait à l'utilisation de notre système de stérilisation Sterizone VP4», a fait savoir la compagnie québécoise dans un communiqué de presse diffusé ce matin.

Ainsi, TSO3 a loué environ 6000 pieds carrés d'espace à Myrtle Beach, en Caroline du Sud. L'ouverture des premières installations de TSO3 aux États-Unis est prévue en août prochain.

Entreprise fondée en 1998, TSO3 a véritablement commencé à voir poindre la lumière au bout de tunnel en décembre 2014, alors que la US Food and Drug Administration (FDA) lui accordait sa bénédiction pour vendre son stérilisateur à basse température dans les hôpitaux aux États-Unis.

Dans les mois qui ont suivi, la compagnie annonçait la réalisation d'un placement de 11,5 millions $, notamment par l'accroissement de la participation de la Caisse de dépôt et placement dans l'entreprise. Puis, TSO3 a conclu une entente avec la société suédoise Getinge Infection Control, un chef de file mondial du retraitement stérile d'instruments médicaux réutilisables, pour assurer la commercialisation de Sterizone VP4 en Amérique du Nord.

«Seule et en collaboration avec Getinge Infection Control, TSO3 a fait de grands progrès qui, selon nous, se traduiront par l'obtention de contrats avec les plus grands leaders des organisations de regroupement d'achats, ainsi qu'avec les réseaux de prestation intégrée», a indiqué le pdg de TSO3, Ric Rumble.

«De plus, TSO3 marque des points par l'entremise de son propre processus de soumissions puisqu'elle s'attend à conclure plusieurs d'entre elles. À la suite des efforts déployés, il était maintenant évident qu'il fallait mettre en oeuvre nos plans afin d'ouvrir une installation aux États-Unis axée sur l'éducation et les besoins continus en matière de service des clients américains», a ajouté M. Rumble. 

À la Bourse de Toronto, le titre de TSO3 (TSX : TOS) a cloturé lundi à 1,47 $, en hausse de 0,03 $. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer