SAIL Plein Air lancera Sportium dès l'automne

La bannière Sportium, qui rivalisera entre autres avec... (Image tirée du site groupedallaire.ca)

Agrandir

La bannière Sportium, qui rivalisera entre autres avec Sports Experts et La Source du sport, ouvrira ses deux premières succursales à l'automne, dont une sera située à Québec, dans le quartier Lebourgneuf.

Image tirée du site groupedallaire.ca

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les actionnaires de SAIL Plein Air inc. étendent leurs activités et se lancent dans la vente de vêtements et d'équipements de sport en tous genres. Ils inaugureront officiellement la bannière Sportium l'automne prochain. Québec et Montréal accueilleront les deux premières succursales.

Sans faire de bruit, les dirigeants de SAIL, chaîne appartenant à des intérêts québécois, développent depuis deux ans son nouveau créneau. Le concept maintenant à maturité, les associés sont prêts à faire le saut et à fonder Sportium, qui rivalisera avec les Sports Experts et autres Source du sport.

Un bâtiment tout neuf est en construction à Québec dans le quartier Lebourgneuf, dans le secteur de la rue Bouvier - près de l'actuel SAIL -, pour accueillir un magasin. La succursale de Montréal sera située sur la Rive-Sud, dans le quartier Saint-Hubert, aux abords de l'autoroute 30.

Ces deux premiers Sportium ouvriront leurs portes simultanément «à la fin de l'automne», a confirmé Norman Decarie, pdg de SAIL Plein Air inc., joint par Le Soleil vendredi.

Selon ses prévisions, chaque magasin embauchera de 115 à 125 employés. Une quarantaine d'autres emplois ont été créés depuis deux ans au siège social de SAIL, à Laval, pour la préparation de la nouvelle bannière.

Le groupe dallaire associé

L'entreprise s'est associée au Groupe Dallaire dans cette aventure. Le promoteur immobilier est propriétaire des terrains et des bâtiments. Sportium sera locataire en vertu de baux à long terme.

Chaque succursale aura une superficie comparable à celle des magasins SAIL, soit d'environ 65000 pieds carrés. «Il s'agit d'un investissement d'environ 8à 10millions $ par succursale», a fait savoir M. Decarie, ajoutant qu'une bonne partie de l'inventaire avait déjà été acheté ou réservé.

Sportium fera la part belle à tous les sports collectifs (hockey, basketball, football, soccer, etc.) ainsi qu'aux vêtements d'entraînement ou de loisir. Certains équipements plus spécialisés pour des activités comme le crossfit ou le yoga seront notamment offerts.

Les produits vendus chez Sportium seront exclusifs à cette nouvelle entité, alors que SAIL conservera sa vocation réservée aux sports et activités de plein air.

Sportium devrait suivre le même plan de développement que les magasins SAIL, implantés au Québec en Ontario. Dans les «deux ou trois prochaines années», M. Decarie et ses associés espèrent ouvrir sept ou huit magasins. Laval, l'île de Montréal, Ottawa et Toronto sont des marchés convoités.

L'idée de développer Sportium a germé dans la tête de Tony Mignacca, ex-pdg de SAIL Plein Air. Il ne verra malheureusement jamais le fruit de son travail. M. Mignacca est décédé soudainement en février dernier, à l'âge de 56 ans. «Tony était un vétéran de l'industrie. Il nous a partagé [son projet] heureusement avant son décès», a expliqué son successeur. Il n'est pas exclu qu'un hommage lui soit rendu dans la foulée de l'inauguration de la chaîne qu'il avait imaginée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer