Un pub irlandais jumelé à la salle de spectacle de la rue Saint-Jean

Jean-François Barré, propriétaire du local de l'ancien magasin... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Jean-François Barré, propriétaire du local de l'ancien magasin Archambault, explique que le nouveau pub aura une vocation différente de son pendant anglais, Le pub Saint-Alexandre.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'ouverture d'un pub irlandais est prévue d'ici deux mois au rez-de-chaussée de l'édifice qui accueillera à la fin de l'automne la nouvelle salle de spectacle intra-muros de la rue Saint-Jean. En raison de quelques imprévus pendant les travaux de rénovation, ce n'est qu'à la fin de l'automne que les premiers artistes s'exécuteront dans ce lieu aux multiples vocations.

Jean-François Barré, propriétaire du local de l'ancien magasin Archambault dont il s'est porté acquéreur en février, explique que ce nouveau pub, baptisé Le Murphy's, aura une vocation différente de son pendant anglais, Le pub Saint-Alexandre, situé juste à côté. M. Barré est également propriétaire de cet établissement.

«L'ambiance ne sera pas la même. Nous voulons aller plus loin dans le choix de bières québécoises. Le look sera plus vieillot. L'ambiance musicale donnera davantage dans la musique traditionnelle québécoise et trad», explique-t-il.

Quant à la salle de spectacle, ce n'est pas avant novembre, voire décembre, qu'elle sera prête à accueillir ses premiers invités. «Nous sommes arrivés avec une belle naïveté, mais nous avons dû affronter la réalité, comme avoir à détruire une mezzanine pour en reconstruire une en béton. On veut une salle polyvalente et bien équipée. On veut prendre le temps de bien faire les choses, surtout au plan de l'insonorisation et de l'acoustique.»

Belle synergie

À en juger par l'accueil démontré par les gens de l'industrie musicale qui l'ont contacté, des lendemains qui chantent sont à prévoir. Outre des musiciens, M. Barré pense à des spectacles d'improvisation, des lancements de livres, des vernissages. «C'est très stimulant de voir l'intérêt à l'égard de cette salle. Pas une semaine ne passe sans que je reçoive une demande. Il y a une belle synergie.»

C'est avec enthousiasme que M. Barré voit arriver la prochaine édition de la bourse RIDEAU, un évènement qu'il compte suivre de près. «On veut se faire connaître comme lieu de diffusion, mais on veut aussi être à l'affût de nouveaux talents. Et pourquoi pas, devenir producteur de nos propres shows?»

Quant au nom de la salle, rien n'a encore été décidé. «Là encore, je veux prendre mon temps. Je veux que ce soit bien réfléchi. J'ai de belles réflexions avec plein de gens.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer