Ikea plus discret à Mississauga qu'à Québec

Pour la création de six fois plus d'emplois... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Pour la création de six fois plus d'emplois à Mississauga, IKEA Canada s'est contenté d'un communiqué de presse.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) IKEA s'est contenté d'un communiqué de presse, jeudi, pour annoncer la construction d'un centre de distribution et la création de 150 emplois à Mississauga, en Ontario. Une annonce qui survient une semaine après le passage remarqué de Stefan Sjöstrand, président d'IKEA Canada, à l'hôtel de ville de Québec, où il a claironné pour six fois moins d'emplois.

Le mégaentrepôt de 397 000 pieds carrés de Mississauga, qui doit ouvrir ses portes en octobre 2015, veillera à subvenir aux besoins des quatre magasins IKEA situés dans la grande région de Toronto. Il servira également à répondre aux commandes en ligne des Ontariens. 

IKEA espère ainsi réduire les délais de livraison, rapprochant ses produits d'un imposant marché. Il ne sera toutefois pas possible pour les clients d'y magasiner ou d'y cueillir une commande.  

Malgré l'importance de cette annonce, le géant suédois n'a pas cru bon de donner dans le spectacle comme il l'avait fait la semaine dernière à Québec. «Il n'y a pas eu d'événement pour accompagner cette annonce», a confirmé Madeleine Löwenborg-Frick, porte-parole de l'entreprise. Tout tenait dans un communiqué de presse.  

IKEA, rappelons-le, a décoré la salle de réception de l'hôtel de ville à ses couleurs pour y dévoiler la construction d'un centre de cueillette de 40 000 pieds carrés à Québec, dont l'ouverture est prévue à la fin 2015. Un retour du détaillant chouchou qui créera 25 emplois dans la capitale. 

Ce tapis rouge déroulé à M. Sjöstrand avait étonné. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a d'ailleurs dû répondre aux questions de ceux qui s'interrogeaient devant la présence d'une multinationale dans un haut lieu de démocratie. «C'est eux qui nous l'ont demandé et on était d'accord. C'était une annonce un peu symbolique», avait dit le maire de Québec. «On voulait dire à IKEA qu'on était avec eux, qu'on allait les aider à s'établir ici de façon encore plus importante. Le signal est de leur dire qu'ils sont bienvenus et d'être ici, ça symbolise ça.» 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer