Pont Champlain: Groupe Canam au seuil du plus gros contrat de son histoire

Dans le corridor du pont Champlain, cinq week-ends... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Dans le corridor du pont Champlain, cinq week-ends intensifs de travaux sont prévus.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

Groupe Canam est en voie d'obtenir le plus gros contrat de son histoire après avoir signé une lettre d'engagement avec trois entreprises du Groupe Signature sur le Saint-Laurent, le consortium retenu par Ottawa pour construire la structure qui remplacera le pont Champlain.

Annoncée jeudi avant la clôture des marchés financiers, l'entente avec une filiale de SNC-Lavalin (TSX:SNC), Dragados Canada et Flatiron Constructors Canada a eu un impact positif sur l'action du constructeur de structures en acier.

À la Bourse de Toronto, le titre de Groupe Canam (TSX:CAM) a terminé la séance à 14,43 $, en hausse de 48 cents, ou 3,44 %.

Le montant du contrat n'a pas été dévoilé, mais le vice-président aux communications de la société établie à Saint-Georges, François Bégin, a néanmoins donné une idée de son ampleur.

«En novembre dernier, le contrat pour la construction du futur stade des Falcons d'Atlanta [de la Ligue nationale de football], c'était (...) 200 millions $», a-t-il dit.

L'analyste Sara O'Brien, de RBC Marchés des capitaux, a également estimé que la valeur potentielle de ce contrat devrait osciller aux alentours de cette somme.

Si le consortium Groupe Signature a été sélectionné comme soumissionnaire privilégié, les autres détails du projet de nouveau pont, dont les coûts de construction - qui devraient osciller entre 3 et 5 milliards $ - devraient être dévoilés lorsque le contrat sera officiellement signé, avant la fin de l'été.

C'est lorsque cette étape sera franchie que le contrat du Groupe Canam devrait être confirmé.

Il y a un mois, le président et chef de la direction de l'entreprise, Marc Dutil, avait estimé qu'entre 10 000 et 45 000 tonnes d'acier seraient nécessaires, dépendamment des choix du consortium, afin de compléter l'ouvrage de 3,4 kilomètres, dont la mise en service est prévue à la fin de 2018.

La structure qui remplacera l'actuel pont Champlain devrait avoir une durée de vie de 125 ans.

Même s'il ne s'agit que d'une lettre d'entente, M. Bégin a néanmoins estimé qu'il s'agissait d'une excellente nouvelle qui permettra à l'entreprise de consolider des emplois.

«C'est difficile à chiffrer en ce moment parce que le contrat final n'est pas finalisé, a-t-il expliqué. Notre plus grosse usine pour les ponts est à Québec, alors on va essayer de faire le plus de travail là-bas.»

Groupe Canam exploite 22 usines en Amérique du Nord - dont quatre sont spécialisées dans la fabrication de composantes de ponts - et compte plus de 3920 employés répartis au Canada, aux États-Unis, en Roumanie, en Inde ainsi qu'à Hong Kong.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer