Le PQ alarmé par la disparition du nom Alcan

Le candidat à la chefferie du PQ Alexandre Cloutier... (La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Le candidat à la chefferie du PQ Alexandre Cloutier

La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Alexandre Cloutier considère comme «très grave» la décision de Rio Tinto de faire disparaître le nom d'Alcan de son siège social à Montréal et d'y couper une centaine d'emplois. Le candidat à la chefferie du PQ craint une violation d'une entente signée par le précédent gouvernement libéral avec la multinationale Rio Tinto.

Mardi matin, M. Cloutier et son collègue Sylvain Gaudreault, député de Jonquière, ont réagi à l'annonce faite par Rio Tinto. Pendant que le premier ministre Philippe Couillard se faisait rassurant, MM. Cloutier et Gaudreault ont réclamé l'intervention du gouvernement de Philippe Couillard.

«C'est très grave, très préoccupant», a commenté Alexandre Cloutier à un point de presse convoqué pour dresser un bilan de sa campagne pour devenir chef. La multinationale a acquis Alcan en 2006, a-t-il rappelé.

Le ministre des Finances de l'époque Raymond Bachand «avait promis aux Québécois que la nouvelle entité Rio Tinto Alcan allait demeurer, a fait valoir M. Cloutier. M. Bachand avait pris la peine de définir concrètement ce que voulait dire «avoir un siège social».

«Le premier ministre Philippe Couillard a la responsabilité de faire respecter l'entente, d'émettre un avis de conformité dès aujourd'hui pour que nous sachions précisément si Rio Tinto Alcan respecte l'entente.»

Le député de Lac-Saint-Jean a mis en évidence la situation particulière du producteur d'aluminium. Il est «propriétaire des barrages sur les rivières au Québec. C'est la seule entreprise privée qui n'a pas été nationalisée.

«Il y a une raison à cela. En échange, il y avait création d'emplois. Tout ça est en train de s'effriter. Le Parti libéral du Québec nous avait dit [il y a huit ans] : il y aura un siège social [à Montréal] avec 650 personnes liées à Alcan. C'est à eux [les libéraux de Philippe Couillard] de prouver» le respect de l'accord.

À la période des questions, le chef parlementaire du Parti québécois, Stéphane Bédard, a soutenu que «non, ce n'est pas vrai qu'Alcan Rio Tinto a respecté ses engagements». M. Bédard a rappelé que la multinationale tarde à «investir plus de 5 milliards $» pour moderniser ses installations.

En entrevue à TVA, Sylvain Gaudreault a plaidé que le respect de l'entente passe par «le maintien réel d'un siège social stratégique à Montréal». La Presse Canadienne rapporte que les alumineries du Saguenay-Lac-Saint-Jean, où sont élus MM. Cloutier, Gaudreault et Bédard, continueront de s'afficher sous le nom d'Alcan.

Couillard rassurant

Philippe Couillard a refusé de s'inquiéter. «Nous comprenons qu'il y a parfois des décisions à prendre à l'interne dans les entreprises, mais nous ne voyons aucune déviation quant aux intérêts et aux intentions de cette entreprise au Québec.»

Le chef du gouvernement a rappelé qu'il s'agit «d'une entreprise très importante pour le Québec», avec ses 10 000 emplois directs au Québec. «Jusqu'à maintenant, l'entreprise s'est acquittée de tous ses engagements qu'elle avait pris à l'époque en 2006, a-t-il laissé entendre. Nous allons bien sûr faire la vérification que ça continue.»

À l'entrée du caucus libéral, le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a minimisé l'impact que peut avoir le changement de nom au siège social. «C'est clair qu'il y a un attachement manifeste de la part des gens du lac Saint-Jean», a-t-il fait remarquer à ce sujet.

Mais, a-t-il enchaîné, «si la compagnie veut ça, il n'y a pas grand-chose que le gouvernement peut faire. C'est un modèle d'affaires, un nom corporatif qui lui appartient.»

Il s'est fait prudent sur l'application de l'accord de 2006. «Je n'étais pas le porteur du dossier», a mentionné M. Arcand. Il a insisté que son gouvernement «regardera de près» tout changement au siège social. «Il fait que les sièges sociaux demeurent au Québec, dans toute la mesure du possible.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer