Capture du carbone: CO2 Solutions presse le pas

Dans l'espoir de décrocher rapidement des occasions commerciales,... (Photo fournie par CO2 Solutions)

Agrandir

Dans l'espoir de décrocher rapidement des occasions commerciales, CO2 Solutions mettra en activité, dans les prochains jours, son usine pilote de Salaberry-de-Valleyfield (photo), en Montérégie.

Photo fournie par CO2 Solutions

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Encouragée par les résultats du programme d'essais mené aux États-Unis, la direction de CO2 Solutions a décidé d'accélérer son projet de démonstration de capture du carbone à l'aide d'enzymes.

Dans l'espoir de décrocher rapidement des occasions commerciales, l'entreprise de Québec va mettre en activité, dans les prochains jours, son usine pilote de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie. 

L'opération permettra la capture d'environ 10 tonnes par jour de CO2 pour au moins 1000 heures. Une fois les tests effectués, l'unité pilote prendra la direction de la Saskatchewan, où elle sera exploitée, cet été, par la société Husky Energy. Selon la compagnie, l'exploitation de l'unité pilote permettra de capturer jusqu'à 90 % du CO2 provenant des gaz de combustion d'un générateur de vapeur alimenté au gaz naturel. 

«Compte tenu du regain d'intérêt pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et les attentes pour la prochaine Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, il est important que nous puissions commercialiser cette technologie très efficace et à faible coût aussitôt que possible», a déclaré le président et chef de la direction de CO2 Solutions, Evan Price. «Le devancement de notre démonstration est un pas en avant en vue de faire face à l'urgence du défi posé par les changements climatiques au Canada et ailleurs.»

Selon la compagnie, «les résultats du programme d'essai mené, ces derniers mois, à l'Energy & Environmental Research Center de l'Université du Dakota du Nord ont démontré de façon concluante que la technologie enzymatique brevetée de  CO2 Solutions réduit les coûts associés à la capture du carbone à un niveau commercialement viable. Les coûts d'exploitation se sont avérés nettement inférieurs à ceux associés aux technologies de référence courantes à base d'amines, et ce, 10 ans plus tôt que les objectifs établis par le département de l'Énergie des États-Unis.»

À la Bourse de Toronto, le titre de  CO2 Solutions (TSXV : CST) valait mercredi 21 ¢, en hausse de 3 ¢. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer