Travailleurs québécois: la reconnaissance, le plaisir et l'équilibre avant la grosse paie

La réussite est la principale motivation des travailleurs,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La réussite est la principale motivation des travailleurs, révèlent les résultats d'un jeu-questionnaire mené par l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Qu'est-ce qui motive les Québécois au travail? La grosse paie? Non. Plutôt un beau merci du boss!

Pour marquer la fin de la Semaine des ressources humaines et la célébration, vendredi, de la fête des Travailleurs, l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés a dévoilé les résultats d'un jeu de questionnaire auquel ont participé plus de 10 000 travailleurs. L'exercice visait à connaître ce qui pousse, chaque matin, les Québécois à se lever et à se rendre au boulot.

L'atteinte d'un meilleur niveau de vie n'arrive qu'au cinquième rang (9 %).

«Cela déconstruit donc la croyance selon laquelle la rémunération est la source de motivation la plus recherchée. C'est plutôt un facteur qui peut démotiver si jugé inadéquat par le travailleur», commente le pdg de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, Florent Francoeur.

Réussite

La réussite est la principale motivation des travailleurs, révèlent les résultats du jeu-questionnaire.

En effet, 43 % des participants sont motivés par la réussite. 

«Pour eux, le travail est surtout une occasion de s'accomplir. Afin d'être satisfaits, ils s'attendent à ce que leur contribution soit reconnue», constate M. Francoeur. «La reconnaissance, parfois négligée par certains patrons, a donc une importance capitale pour les travailleurs québécois.»

Les deux autres profils de motivation identifiés par les travailleurs sont le plaisir (33 %) et l'équilibre (15 %). «Leur travail doit être en accord avec leurs valeurs et être suffisamment flexible pour leur permettre de concilier les différents aspects de leur vie», conclut Florent Francoeur.

Partager

À lire aussi

  • 1er mai 2015, Journée internationale des travailleurs

    Carrefour

    1er mai 2015, Journée internationale des travailleurs

    Le 1er mai marque la Journée internationale des travailleurs, qui célèbre la légion d'hommes et de femmes qui, par leur compétence et leur travail,... »

  • Brigitte Breton | Limite à la paye des <i>boss</i>

    Éditoriaux

    Limite à la paye des boss

    Il commence à y avoir un peu de sable dans l'engrenage de la surenchère salariale des banquiers et des patrons des grandes entreprises. L'assemblée... »

  • Vive le néo-libéralisme!

    Carrefour

    Vive le néo-libéralisme!

    Il fut un temps où les pauvres sujets du Roy devaient annuellement lui verser une partie de leur récolte, pour que lui, le Roy, puisse résider dans... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer