Le Cirque du Soleil vend une participation majoritaire à des partenaires

Le communiqué annonçant la transaction souligne que TPG... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le communiqué annonçant la transaction souligne que TPG Capital a pris des «engagements contraignants» pour s'assurer que le siège social du Cirque - où travaillent plus de 1400 personnes - ainsi que les activités créatives, demeurent à Montréal.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

Le Cirque du Soleil a finalement confirmé les rumeurs lundi en annonçant la vente d'une participation majoritaire de l'entreprise à la firme d'investissement américaine TPG Capital ainsi que le maintien de son siège social montréalais.

Pour le moment, le montant ainsi que les autres détails entourant la transaction, dont la clôture est prévue pour le troisième trimestre, n'a pas été dévoilés.

Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, qui conservera des parts et continuera à participer la direction stratégique et artistique de l'entreprise, a convoqué les médias pour faire le point sur la transaction.

«Après avoir passé 30 ans à créer la marque du Cirque du Soleil, nous avons trouvé (...) les bons partenaires pour faire accéder le Cirque à l'étape suivante de son évolution», a-t-il souligné, par voie de communiqué.

Fosun Capital Group, une firme chinoise, ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec, mettent aussi la main sur une participation minoritaire, alors que l'homme d'affaires québécois Mitch Garber présidera le conseil d'administration de la société.

«Guy a bâti l'une des entreprises les plus extraordinaires du monde, a dit M. Garber Je travaille avec TPG depuis de nombreuses années et je sais que celle-ci constitue l'associé le plus apte à mener le Cirque vers l'avenir.»

TPG Capital dit avoir pris des «engagements contraignants» pour s'assurer que le siège social du Cirque - où travaillent plus de 1400 personnes - ainsi que les activités créatives, demeurent à Montréal.

Le maintien du siège social dans la métropole préoccupait le gouvernement Couillard ainsi que les partis d'opposition. Le premier ministre s'était publiquement prononcé sur la question récemment, excluant toutefois une intervention gouvernementale dans la vente.

D'après diverses sources, TPG Capital achèterait une participation de 60 %. Fosun Capital Group et la Caisse auraient de leur côté acquis une participation de 10 % chacune.

Les deux firmes d'investissement visent entre autres l'expansion du Cirque du Soleil en Chine.

En raison des récentes difficultés traversées par l'entreprise québécoise, la valeur de l'entente de principe serait inférieure aux 2 milliards $ que désiraient M. Laliberté ainsi que ses conseillers.

Fondé en 1984, le Cirque du Soleil a présenté des spectacles devant plus de 160 millions de spectateurs, plus de 330 villes ainsi que 48 pays.

Les principales dates ayant marquées l'histoire du Cirque du Soleil

1984: En vue des célébrations du 450e anniversaire de la venue de Jacques Cartier au Québec, le gouvernement du Québec embauche la troupe de Guy Laliberté et de Gilles Ste-Croix. Baptisée le Cirque du Soleil, la compagnie crée son premier spectacle: Le Grand Tour du Cirque du Soleil, présenté dans 11 communautés de la province.

1985: Pour la première fois de son histoire, le Cirque du Soleil se produit à Ottawa, Toronto et Niagara Falls. En 1987, Le Cirque réinventé, présenté en Californie, s'attire des critiques élogieuses.

1990: Présentation du spectacle Le Cirque réinventé à Londres, au Royaume-Uni, ainsi qu'à Paris, en France. Daniel Gauthier devient également président du Cirque du Soleil.

1994: Le Cirque du Soleil marque son 10e anniversaire avec Alegria, présenté à Montréal. Jusqu'en décembre 2013, le spectacle aura été présenté à travers 250 villes et vu par 14 millions de spectateurs.

1998: L'entreprise présente O, à l'hôtel Bellagio de Las Vegas, son premier spectacle aquatique.

2001: Guy Laliberté rachète les parts de son partenaire Daniel Gauthier dans le Cirque du Soleil.2003: Zumanity, destiné aux adultes, est présenté dans un autre hôtel à Las Vegas.

2004: Daniel Lamarre devient président-directeur général du Cirque du Soleil alors que Guy Laliberté demeure président du conseil d'administration.

2008: Guy Laliberté vend 20 % de son entreprise à des intérêts de Dubaï en expliquant qu'il s'agit d'un partenariat stratégique et qu'il continue d'être le seul maître de l'entreprise.

2009: Guy Laliberté se rend dans l'espace.

2010: Guy Laliberté devient le troisième Québécois à voir son nom gravé sur une étoile sur Hollywood Boulevard à Los Angeles.

2012: Le Cirque du Soleil lance un service de production, mis à contribution lors de la performance de la chanteuse Madonna lors du spectacle de la mi-temps du Super Bowl.

2013: L'entreprise met à pied 400 de ses employés principalement à Montréal. De plus, l'acrobate Sarah Guyard-Guillot fait une chute mortelle d'une hauteur de 25 mètres à Las Vegas.

2014: Le Cirque du Soleil souligne ses 30 années d'existence.

2015: La firme d'investissement privée TPG Capital met la main sur une participation majoritaire du Cirque du Soleil. La firme chinoise Fosum Capital Group ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec achètent également une participation minoritaire. Guy Laliberté conserve également des parts dans la société.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer