Région de Québec: près de 7000 emplois de plus en mars

-... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

-

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'hiver terminé, le marché de l'emploi affiche déjà de belles couleurs. La région métropolitaine de recensement de Québec a enregistré la création de 6600 emplois en mars par rapport à février, pour atteindre 432 400 emplois.

Cette augmentation s'inscrit comme la plus élevée au Québec, et la deuxième au Canada, derrière Toronto. Cette hausse de l'emploi (+1,6 %) supérieur à celle de la population active (+1,2 %) a permis au taux de chômage de diminuer de 0,3 point pourcentage, pour atteindre 5,3 % en mars.

«Les résultats obtenus en mars laissent envisager que l'emploi reprend du tonus dans le secteur des services», commente l'économiste principal de Québec International, Louis Gagnon. «Malgré les aléas du commerce de détail, les services financiers, d'assurances, d'affaires et de transport, de même que les milieux de l'enseignement et de la santé et services sociaux, continuent d'accroître leur besoin de main-d'oeuvre. Quant à l'industrie de la construction et le secteur manufacturier, le besoin de travailleur demeure présent. Cependant, les gains sont graduels.»

«La région de Québec a fait preuve d'un bon dynamisme en début d'année et la présence de facteurs favorables soutiendra sa lancée au cours des mois à venir», ajoute M. Gagnon. «Ce scénario permet à la région d'afficher un taux de chômage (5,3 %) et un taux d'emploi (64,7 %), parmi les meilleurs au Canada, mais rappelle aussi que le bassin de travailleurs disponibles demeure restreint»

Pour l'ensemble du Québec, le taux de chômage est passé à 7,5 %, une augmentation de 0,1 point de pourcentage. Un total de 5300 emplois ont été créés.

Au Canada

Au Canada, le taux de chômage s'est maintenu à 6,8 % en mars, un niveau identique à celui du mois précédent.

Statistique Canada explique que l'emploi a augmenté de 29 000 au pays en mars, en raison d'une hausse du travail à temps partiel. D'ailleurs, au cours du premier trimestre, l'emploi a connu au Canada une croissance de 63 000, ou de 0,4 %, en raison surtout d'une augmentation de l'emploi à temps partiel.

En Ontario, le taux de chômage du mois dernier est resté identique à celui de février : 6,9 %. Au Nouveau-Brunswick, il a reculé de 0,3 %, de 10,4 à 10,1 %.

Statistique Canada précise que c'est en Saskatchewan et au Manitoba que l'emploi a le plus augmenté, respectivement de 7000 et 6100.

Secteurs gagnants

L'agence fédérale ajoute que le nombre d'employés a augmenté dans les secteurs du commerce de détail et de gros, du transport et de l'entreposage, des services d'enseignement et des ressources naturelles.

Toujours en mars, il a diminué dans les secteurs de la construction, des administrations publiques et de l'agriculture. Les employés du secteur public ont augmenté en mars, alors que les travailleurs autonomes ou employés par des entreprises privées ont peu varié.

Plus de 48 000 emplois sont présentement affichés sur le site Placement en ligne d'Emploi-Québec, soit près de 10 000 de plus qu'à pareille date à la fin de l'année 2014.

Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer