Jeunes familles: Québec financera la mise de fonds d'une première maison ou d'un condo neuf

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a avancé... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a avancé que le programme se ferait à «coût nul» en raison des taxes que les nouvelles constructions apporteront dans les coffres de la Ville.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec veut aider les familles à acheter une première maison ou un condo neuf en finançant une mise de fonds de 5 % par un prêt sans intérêt. À peine annoncé, le programme suscitait déjà des critiques de l'opposition à l'hôtel de ville mardi.

Donner un coup de pouce aux couples avec enfants ou aux personnes monoparentales était une promesse d'Équipe Labeaume lors des élections municipales de novembre 2013. 

L'idée est de les encourager à habiter dans des résidences sur le territoire de la Ville de Québec et ainsi freiner l'étalement vers les périphéries, comme Portneuf ou la Rive-Sud.

Le prêt se traduira par environ 12 500 $ par résidence considérée comme abordable, soit de 230 000 $ à 250 000 $.

Et il ne s'agira pas nécessairement de maisons unifamiliales, contrairement à ce que proposait le programme dans sa première mouture. 

«Il faut le voir en nombre d'unités», a dit la conseillère responsable du Programme d'accès à la propriété pour les jeunes familles, Chantal Gilbert. Chose certaine, a-t-elle dit, on parle de résidences neuves, comme l'oblige la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), partenaire du programme.

Pour se qualifier, une famille devra répondre à certains critères, notamment en matière de revenus (voir l'encadré). Les futurs propriétaires pourront s'inscrire pour obtenir un statut de «qualifié» à partir du 27 avril.

D'un autre côté, les entrepreneurs intéressés sont invités à communiquer dès maintenant avec la Ville.

Les citoyens admissibles pourront par la suite consulter la liste des projets en cours et mesurer leur intérêt pour telle ou telle construction immobilière.

Mardi, le maire de Québec, Régis Labeaume, a avancé que le programme se ferait à «coût nul» en raison des taxes que ces nouvelles constructions apporteront dans les coffres de la Ville.  

Pour cette année, l'administration Labeaume prévoit investir 2 millions $. À terme, de «400 à 600» familles pourraient profiter du programme dans les prochaines années. 

«Plagiat du privé»

Les élus de Démocratie Québec ont tôt fait de se prononcer contre le programme. «On ne peut pas endosser une initiative ponctuelle qui ne permettra qu'à un nombre marginal de familles de devenir propriétaire d'une maison neuve», a dit la conseillère Anne Guérette.

L'opposition se demande notamment pourquoi la Ville de Québec financerait un tel programme qui existe déjà dans le privé. Paul Shoiry a en effet brandi un article du Soleil publié en mars dans lequel on apprenait que Les Développements Robko offraient aux acheteurs d'un jumelé du Projet des Élans à Val-Bélair de payer la mise de fonds. Cette firme est partenaire du programme annoncé hier. «C'est du plagiat d'un programme qui existe déjà», a dit M. Shoiry.

=> Critères pour bénéficier du programme Accès Famille

  • Avoir la garde d'un enfant mineur au moins 40 % du temps ou avoir un enfant à naître;
  • Avoir un revenu familial brut maximal de 90 000 $ à 110 000 $ selon le nombre d'enfants;
  • Dans le cas d'un couple, l'une des deux personnes ne doit pas avoir été propriétaire au cours des cinq dernières années.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer