Expo Québec retourne aux sources

Le Manoir des horreurs, d'Azur Créations, a la... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le Manoir des horreurs, d'Azur Créations, a la faveur du public. C'est pourquoi cette activité sera de retour à Expo Québec cet été, tout comme La Grande ferme et le Safari urbain.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Comme un bon vieux hot-dog ketchup-relish-moutarde, Expo Québec confirme un retour vers la base pour cet été: l'organisation de la fête revoit ses prix d'entrée à la baisse et dévoilera en juin une programmation «proche des goûts des gens».

Quelques activités survivent aussi au coup de barre promis cette année alors que le Manoir de l'horreur, la Grande ferme et le Safari urbain seront de retour au programme.

«On revoit la tarification pour être le plus accessible possible. Il va y en avoir pour tous les goûts et les conclusions vont plaire à tous», promet le conseiller municipal et président d'Expo Cité, Vincent Dufresne.

La nouvelle grille de prix d'entrée devrait aussi permettre aux marcheurs, à ceux qui veulent seulement se promener sur le site sans faire de manège, de déambuler sans avoir à trop débourser.

Des forfait familiaux tout inclus existeront aussi, a confirmé M.Dufresne au Soleil.

Cette réflexion sur le prix d'entrée était au coeur d'une consultation menée ces dernières semaines sur ce qui cloche à Expo Québec.

L'administration Labeaume a voulu donner un sérieux coup de barre après avoir conclu à l'échec du virage jeunesse et «extrême» pris en 2013. L'an dernier, Expo Québec a été marquée par une chute de 26 % de la fréquentation par rapport à 2013 et de 45 % depuis 2008.

Au-delà du prix d'entrée, les sondeurs ont questionné la population sur ses intérêts. Résultats : des activités chouchou des visiteurs, comme le Manoir des horreurs, reviennent.

La Grande ferme et le Safari urbain, avec ses tigres, lions et kangourous, seront aussi au rendez-vous en 2015, a dévoilé M.Dufresne lorsque questionné par Le Soleil sur un contrat de gré à gré de 172462 $ conclu jeudi pour l'activité le Manoir des horreurs.

Conçus par Azur Créations, ces tableaux théâtraux qui donnent des frissons avaient été parmi les activités les plus prisées du virage «extrême» pris en 2013 et largement abandonné dans la programmation à venir.

«On a écouté les gens», a dit M.Dufresne à propos d'Expo Québec 2015 qui se déroulera du 14 au 23 août.

Autre exemple d'activité, nouvelle celle-là : les visiteurs pourront découvrir pendant le jour les coulisses de la scène où seront présentés les spectacles en soirée. Une incursion dans le monde de la technique qui plaira, croit M.Dufresne. «On veut donner la possibilité aux gens de comprendre c'est quoi un spectacle, voir la console de son et tout. Ça fait partie de l'expérience Expo Québec, axée sur la découverte.»

Analogie du hot-dog

Vincent Dufresne assure que revenir à la «base» pour Expo Québec n'a rien de péjoratif ou de réducteur. Il s'agit plutôt, dit-il, d'une programmation davantage «groundée» et au budget géré de façon «plus stricte».

Pour illustrer ses propos, le président d'Expo Cité compare la fête annuelle à un hot-dog qu'il n'est pas nécessaire de chercher à révolutionner.

«Qu'est-ce que tu veux dans un hot-dog? De la relish, de la moutarde et du ketchup. Expo Québec, c'est ça. On a ramené la moutarde, la relish et le ketchup à la bonne place. On va arrêter de penser qu'on va mettre de la sauce au fromage là-dedans. Un hot-dog, ça se mange comme ça. Bien, Expo Québec, ça se mange comme ça aussi.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer