La Cité de l'eau demande 20 à 30 millions $ d'argent public

Le projet d'Akhoam Cité de l'eau, finaliste pour... (Image tirée du site akhoam.ca)

Agrandir

Le projet d'Akhoam Cité de l'eau, finaliste pour s'installer sur les terrains de l'ancien Jardin zoologique de Québec, prévoit aménager une grande piscine, un spa intérieur, des glissades d'eau intérieures et extérieures de même qu'un parcours pédestre en forêt. À cela s'ajouteraient un pavillon d'information et de sensibilisation à l'importance de l'eau, de même qu'un hôtel de 75 chambres.

Image tirée du site akhoam.ca

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'une des trois entreprises finalistes pour s'installer sur les terrains de l'ancien Jardin zoologique de Québec voit grand. Akhoam Cité de l'eau compte demander entre 20 et 30 millions $ d'argent public pour que son projet récréotouristique voie le jour à Charlesbourg... ou ailleurs.

L'architecte Christian Collignon, de Stoneham, s'est inscrit récemment au registre des lobbyistes du Québec. Président de l'organisme sans but lucratif Akhoam Cité de l'eau, il s'est fait avare de commentaires lorsque joint par Le Soleil lundi.

«Vous avez compris que c'est un projet important [...] c'est gros», a-t-il lancé. Selon la fiche du registre, il a l'intention de faire des représentations auprès des villes de Québec et de Montréal, de même qu'auprès de la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) et du gouvernement du Québec, pour obtenir les subventions nécessaires. Impossible toutefois de connaître le montage financier complet de cet attrait touristique. «Ce type de projet ne peut pas se faire s'il n'y a pas une intervention de l'État», a-t-il toutefois assuré. 

Conçu pour occuper et revaloriser les 160 000 mètres carrés de verdure où vivaient avant 2006 les animaux du Jardin zoologique, on indique maintenant que l'emplacement de la Cité de l'eau n'est pas encore déterminé.

M. Collignon a confirmé au Soleil que son projet est toujours analysé par la SEPAQ, mais il ne ferme pas la porte à le construire ailleurs au Québec, si jamais il ne remporte pas l'appel de soumissions de l'organisme public. «Toutes les portes sont ouvertes», dit-il. 

Décision à la mi-juin

Le mystère devrait être levé à la mi-juin, alors que la SEPAQ annoncera quel projet elle a retenu. En novembre dernier, Le Soleil révélait que trois entreprises étaient finalistes, soit la Cité de l'eau, l'Hôtel de Glace, qui occupe actuellement le site en hiver, de même que celle de Perry Wong, courtier immobilier, qui veut créer un grand parc d'attraction et de divertissement. 

Jacques Desbois, pdg de l'Hôtel de Glace, n'a pas voulu répondre aux questions du Soleil, à savoir s'il avait fait une alliance avec l'un des deux autres finalistes pour exploiter ensemble le site. «Étant donné le processus qui est en cours, on ne veut faire aucun commentaire», s'est-il borné à dire.

«Ça peut être un projet comme deux projets qui sont retenus. Par exemple, l'un hivernal et l'autre estival», indique pour sa part Lucie Boulianne, porte-parole de la SEPAQ. 

Le projet Akhoam Cité de l'eau vise à attirer pas moins de 500 000 visiteurs par année. On prévoit aménager une grande piscine, un spa intérieur, des glissades d'eau intérieures et extérieures de même qu'un parcours pédestre en forêt. À cela s'ajouteraient un pavillon d'information et de sensibilisation à l'importance de l'eau, de même qu'un hôtel de 75 chambres. 

Le projet vise un partenariat public-privé et ses infrastructures retourneraient à l'État québécois après une période d'exploitation suffisamment longue pour assurer la rentabilité des investisseurs privés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer