Contrats de construction et de réparation de navires: les libéraux se contentent de peu, déplore le PQ

Chantier Davie Canada a obtenu le contrat de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Chantier Davie Canada a obtenu le contrat de prolongation de vie du brise-glace NGCC Des Groseilliers (photo) et du NGCC Louis S. St-Laurent, totalisant 11 millions $, en plus du contrat de 13,6 millions pour moderniser le NGCC Earl Grey, décroché cette semaine.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si l'opposition officielle à l'Assemblée nationale se réjouit pour les travailleurs que le Chantier Davie Canada ait pu décrocher un contrat de 13,6 millions $ pour la modernisation d'un navire de la Garde côtière du Canada, elle dénonce l'immobilisme du gouvernement libéral qui ne cherche pas à faire en sorte que le Québec obtienne sa juste part des contrats d'Ottawa.

«Le Québec obtient un maigre 13,6 millions $, et le gouvernement libéral se réjouit, comme si nous avions réellement obtenu notre juste part», signalent les députés Martine Ouellet, Pierre Karl Péladeau et Stéphane Bergeron, en rappelant qu'Ottawa octroyait plus de 100 millions $ pour la construction et l'entretien de navires. 

Ils ne manquent pas de souligner que le Québec payait pourtant 20 % de la facture par l'intermédiaire des sommes versées par tous les contribuables de la province au gouvernement central.

«Les exemples se succèdent et démontrent sans équivoque que le gouvernement libéral de Philippe Couillard est canadien d'abord!» tranche Stéphane Bergeron, porte-parole en matière d'affaires intergouvernementales canadiennes. «Alors qu'il devrait se tenir debout et intervenir haut et fort pour le Québec, il fait plutôt le dos rond, laissant Ottawa donner les contrats à d'autres chantiers maritimes.»

Emplois de qualité

«Imaginons un peu tous les emplois de qualité que nous aurions pu créer au Québec si, au lieu de donner notre part, soit une somme de plus de 20 milliards $, au gouvernement fédéral pour le financement des contrats de construction et d'entretien des navires, nous avions dépensé cet argent au sein d'un Québec indépendant», suggèrent les trois députés péquistes.

Outre le contrat de 13,6 millions $ pour moderniser le NGCC Earl Grey, Davie a obtenu, ces derniers mois, deux autres contrats - totalisant 11 millions $ - pour prolonger la vie du NGCC Louis S. St-Laurent et du NGCC Des Groseilliers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer