Un parc d'attractions et un centre aquatique couvert pour «Québec en 2050»

À ExpoCité, on imagine un terrain où un... (thethemeparkguy.com)

Agrandir

À ExpoCité, on imagine un terrain où un parc d'attractions pour toute la famille prendrait place sur le site du vieux Colisée. Il y aurait des jeux d'eau, des patinoires, des espaces verts et même un musée pour enfants. Ci-dessus: le parc de Cedar Point.

thethemeparkguy.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Quels sont les grands équipements qu'on n'a pas à Québec et qu'on imagine pour 2050? Un comité qui s'est penché sur la question a livré mardi son rêve pour les secteurs d'ExpoCité et de l'Aquarium : un parc d'attractions et un centre aquatique couvert.

Dans le secteur de l'Aquarium, on y imagine... - image 1.0

Agrandir

Dans le secteur de l'Aquarium, on y imagine un stade couvert qui abriterait des jeux aquatiques, un peu comme le Pump Water House de Jay Peak au Vermont (photo).

Ce sont deux projets qui ont été présentés lors du chantier Grands équipements du colloque de l'Institut de développement urbain mardi matin à Québec. Des projets qui peuvent paraître un peu fous, mais qui sont «réalisables», soutient le responsable du chantier qui s'est penché sur la question, Louis Renaud, de Qualité Habitation.

À ExpoCité, on imagine un parc d'attractions pour toute la famille qui prendrait place sur le site du vieux Colisée. Il y aurait des jeux d'eau, des patinoires, des espaces verts et même un musée pour enfants. L'idée, c'est d'attirer à longueur d'année des passants, des curieux, des résidants qui veulent s'y divertir. «Pour qu'ExpoCité, ça ne soit pas juste l'amphithéâtre. Ça deviendrait un site qu'on partage et où on ne va pas seulement pour les matchs de hockey et les spectacles.»

On vise aussi à faciliter le développement autour, où pousseront les édifices de bureaux, les hôtels et les résidences familiales.

Centre aquatique

Dans le secteur de l'Aquarium, à la tête des ponts, les membres du comité de réflexion souhaitent que le site soit désenclavé en le reliant au boulevard Champlain. On y imagine un stade couvert qui abriterait des jeux aquatiques, un peu comme le Pump Water House de Jay Peak au Vermont et qui permettrait aux familles de s'amuser dans l'eau été comme hiver, avec vue sur le fleuve. Il faudrait, avance M. Renaud, que le tout soit accessible aussi par Champlain, soit par téléphérique ou autre.

Pas très loin de là, on veut aussi mettre en valeur le pont de Québec, qu'on voit devenir un attrait touristique au même titre que les ponts de Brooklyn, de Sidney et de San Francisco. On veut ajouter des passerelles, des pistes cyclables, des belvédères et des lieux d'interprétation de l'histoire du pont. On espère aussi que la gare ferroviaire puisse être déménagée à l'est de l'autoroute Henri-IV.

Ces idées ont été lancées, mais les différents acteurs souhaitent que cela inspire les élus en place, et aussi les investisseurs étrangers. «Nous voulons que les investisseurs étrangers voient le marché et le potentiel de la ville en 2050», souligne Louis Renaud.

Appelé à commenter particulièrement l'idée du parc d'attractions pour ExpoCité, le maire de Québec, Régis Labeaume, n'a pas voulu se prononcer. «On va vous revenir là-dessus», s'est-il contenté de répondre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer