Ciment McInnis: le premier dg se prépare au début de la production

Alexandre Rail est le premier directeur général de... (Photo fournie par Ciment McInnis)

Agrandir

Alexandre Rail est le premier directeur général de Ciment McInnis à Port- Daniel.

Photo fournie par Ciment McInnis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Carleton) Pendant le ralentissement d'hiver du chantier de construction de Ciment McInnis à Port-Daniel, son premier directeur général, Alexandre Rail, profite de sa troisième semaine de travail pour se familiariser avec les rouages de l'entreprise et planifier la période de pointe qui l'attend d'ici le début de production commerciale de la cimenterie, à la fin de 2016.

Âgé de 39 ans, détenteur d'un doctorat en génie mécanique de l'Université McGill, M. Rail se spécialise en optimisation des systèmes de production, en redressement d'usine et en gestion des structures organisationnelles. Il arrive d'ArcelorMittal à Montréal, où il s'occupait des systèmes de gestion d'entretien des 11 usines de la compagnie au Québec.

Alexandre Rail est allé une fois sur le chantier de Ciment McInnis depuis son embauche, puisque son intégration à l'entreprise passe pour le moment par un séjour au siège social de Montréal. Il rappelle que le ralentissement du chantier, où la main-d'oeuvre est passée de 600 personnes en novembre à une centaine présentement.

«La météo et la réception des pièces maîtresses sont les deux raisons expliquant le ralentissement du chantier. Mais certaines des pièces maîtresses livrées par Polysius sont arrivées. J'en ai vu et c'est impressionnant», précise M. Rail, pourtant habitué à ces équipements.

Il précise que Ciment McInnis n'a toujours «pas pris de décision» quant au type de travaux qui seront effectués au printemps sur le silo de cru, dont la construction a été arrêtée le 28 septembre en raison d'un problème d'arrimage entre le béton et l'armature d'acier.

Alexandre Rail sait que le projet de cimenterie de Port-Daniel a fait et fait toujours face à diverses formes d'opposition, notamment de concurrents cimentiers et de groupes écologistes. Il souligne que, d'après son expérience, «les usines les plus performantes financièrement sont les plus performantes, au niveau environnemental», et que l'usine de Port-Daniel sera «à la fine pointe de la technologie».

M. Rail voit sa nomination à Ciment McInnis comme un retour aux sources, puisque son père est originaire de Percé, où il a passé de nombreux étés, et que sa conjointe vient de Shigawake, village voisin de Port-Daniel.

C'est d'ailleurs en passant sur le terrain adjacent à la cimenterie, pendant sa course quotidienne lors d'une visite en octobre, qu'il a réalisé qu'il s'agissait «d'un projet vraiment sérieux [...] J'ai envoyé mon CV et ça a décollé [...]. C'est une croisée des chemins exceptionnelle pour moi», dit-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer