White Birch: la longue bataille sur les régimes de retraite prend fin

Les retraités de Québec verront leur rente passer... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les retraités de Québec verront leur rente passer de 55 % à 70 %.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les textes des nouveaux régimes de retraite ont été signés par les unités syndicales Unifor des trois usines White Birch au Québec lundi. Normalement, dans 48 heures, ces régimes seront enregistrés à la Régie des rentes du Québec. La longue bataille qui dure depuis 2011-2012 sera chose du passé.

«Tout le monde est soulagé et très heureux de voir la fin de cette saga», souligne Renaud Gagné, directeur adjoint d'Unifor au Québec, cinq ans après que la compagnie se soit placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies et à la suite de nombreuses audiences devant la Cour supérieure.

«Nous sommes vraiment soulagés et heureux pour les membres actifs et retraités des trois usines parce que cette étape veut aussi dire que les paiements des sommes dues aux retraités devraient maintenant suivre au cours des prochaines semaines», continue M. Gagné.

Les retraités des usines Masson, à Gatineau, et de FF Soucy, à Rivière-du-Loup, pourront bénéficier d'une rente de 90 %, alors que les retraités de Québec verront leur rente passer de 55 % à 70 %.

Selon M. Gagné, d'ici deux à trois semaines, les retraités devraient savoir à quel moment précis ils recevront un chèque couvrant rétroactivement l'augmentation de leur rente, de même que le montant temporaire de leur rente jusqu'à ce qu'il soit établi de manière permanente à la suite de la liquidation des actifs.

«Cette aventure de près de cinq ans est triste pour tout le monde, ajoute M. Gagné, mais surtout pour les retraités qui ont vu leur rente coupée de 45 %. Certains sont morts depuis le début de cette saga alors que d'autres ont vécu de peine et de misère avec de petits montants.»

Est-ce qu'il aurait été possible de faire plus? «Oui, certainement, mais il faut se rappeler qu'en 2010, ce qui nous pendait au nez, c'était la fermeture des trois usines et la terminaison des trois régimes de retraite, ce qui aurait entraîné la perte de milliers d'emplois et de millions de dollars tant pour les travailleurs que pour les retraités», répond M. Gagné.

Loi à modifier

Le syndicat Unifor affirme «qu'il faut renforcer les lois afin que les sommes dues aux régimes de retraite occupent un rang de créance prioritaire lorsqu'une entreprise connaît des difficultés financières. Dans le cas de White Birch, c'étaient 350 millions $ qui étaient dus. La jurisprudence nous a donné raison dans un cas, celui de Timminco, mais il serait de loin préférable que les lois le prévoient afin de garantir le même traitement dans tous les dossiers», soutient M. Gagné.

Le syndicat Unifor représente 600 travailleurs dans les trois usines tandis qu'environ 1000 retraités sont concernés par ce dossier.

Quant aux employés non syndiqués, une ronde de négociation doit être entreprise sous peu, comme l'imposait le juge Robert Mongeon dans une récente décision.

La députée de Taschereau, Agnès Maltais, et le député de Sanguinet, Alain Therrien, se réjouissent de la signature des textes des nouveaux régimes de retraite qui met fin à une difficile bataille pour les travailleurs et les retraités.

«Ce sont des milliers de familles qui poussent, aujourd'hui, un soupir de soulagement», a déclaré Alain Therrien. «Il faut souligner le travail, la persévérance et les efforts déployés par les travailleurs et les retraités devant cette situation devenue intolérable», a ajouté Agrès Maltais.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer