Péladeau prône le redressement des CLD

De passage à Lévis dans le cadre de... (Photothèque La Presse)

Agrandir

De passage à Lévis dans le cadre de sa tournée régionale auprès des militants péquistes, Pierre Karl Péladeau s'est désolé du peu de soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) démontré par le gouvernement de Philippe Couillard depuis son entrée en poste, au printemps dernier.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pierre Karl Péladeau croit aux vertus des centres locaux de développement (CLD) et n'hésiterait pas à les remettre sur pied s'il dirigeait le gouvernement. Et même si le ministre libéral des Affaires municipales, Pierre Moreau, y passe actuellement le couperet, le candidat à la direction du Parti québécois affirme qu'il ne sera jamais trop tard pour les redresser.

De passage à Lévis dans le cadre de sa tournée régionale auprès des militants péquistes, Pierre Karl Péladeau s'est désolé du peu de soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) démontré par le gouvernement de Philippe Couillard depuis son entrée en poste, au printemps dernier.

Selon lui, les compressions budgétaires imposées aux CLD, ou dans certains cas leur abolition pure et simple, nuiront à la vitalité économique de la province, particulièrement en région, où les conséquences se feront sentir plus rapidement.

«C'est fort préjudiciable pour l'économie du Québec. Ça va créer des impacts majeurs dans les mois et les années qui viennent. [...] Ce n'est pas une structure qui est inutile», a-t-il déclaré aux journalistes présents au Centre de plein air de Lévis. «Pour un grand nombre [de CLD], les conseils d'administration étaient remplis de bénévoles et de mentors. [...] Si on n'a plus de structure, on n'a plus cet accompagnement-là.»

Dans son pacte fiscal 2015 conclu avec les municipalités, le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, sabre de 55 % l'enveloppe destinée aux CLD - il y en avait 120 en 2014 -, espérant économiser 40 millions $ sur un budget de 72 millions $.

Le sort de chacun des centres est laissé entre les mains des MRC, qui auront le choix de conserver ou non la structure. Le plus gros CLD de la province, celui de Québec, a déjà cessé ses activités.

Même après une telle restructuration, M. Péladeau croit dur comme fer qu'un gouvernement péquiste serait en mesure de les remettre à leur état d'origine, une possibilité envisageable seulement au terme du mandat majoritaire du Parti libéral, en 2018.

Bien que beaucoup d'eau aura coulé sous les ponts et qu'il est dur de prévoir ce qu'il restera des CLD d'ici là, le candidat issu du milieu des affaires a espoir que le réseau de bénévoles souhaitant participer au développement des PME sera toujours présent pour aider à rebâtir les CLD.

«Oui [ce sera possible]. Il y aura des organisations comme la Fondation de l'entrepreneurship [dont M. Péladeau a déjà été le président], qui vont demeurer et faire en sorte qu'on aura toujours un bassin de volontaires qui vont être susceptibles de participer à ces efforts-là dans l'avenir.»

Traitant toujours d'économie, Pierre Karl Péladeau a également décoché une flèche en direction «de l'obsession du déficit zéro» du gouvernement Couillard. «Le gouvernement libéral, avec son obsession [du déficit zéro], ne travaille pas sur ses colonnes de revenus.»

Appelé à commenter les difficultés apparentes dans le secteur du commerce de détail, M. Péladeau n'a pas semblé trop préoccupé. Mais selon lui, un meilleur soutien aux PME québécoises permettrait de créer une économie «plus forte et plus stable», moins dépendante du succès des grandes chaînes comme le géant Target, qui a annoncé son départ du Canada dès le mois d'avril, causant des milliers de pertes d'emplois au Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer