Target ferme tous ses magasins au Canada

Target Canada compte actuellement 133 magasins dans l'ensemble... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Target Canada compte actuellement 133 magasins dans l'ensemble du pays et environ 17 600 employés.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Target n'aura fait que passer. Target Corporation a annoncé, jeudi, qu'elle mettait un terme à son aventure au Canada. Une aventure qui n'aura même pas duré deux ans!

Le géant américain du commerce de détail met la clé sous la porte de ses 133 magasins. Du coup, 17 600 hommes et femmes perdent leur gagne-pain, dont entre 700 et 800 dans l'est du Québec.

Dans la région de Québec, Target possédait trois magasins dans la capitale (Fleur de Lys, Galeries de la Capitale et Laurier) et trois autres à Lévis, à Saint-Georges et à Rimouski. Les magasins de Québec, de Lévis et de Saint-Georges avaient accueilli leurs premiers clients en septembre 2013.

Target Canada s'est placée, jeudi, sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. L'ordonnance accordée par la Cour supérieure de l'Ontario lui permet d'entamer immédiatement une liquidation de ses entreprises canadiennes.

La compagnie a mis 70 millions $ dans une cagnotte pour permettre à la quasi-totalité de ses employés au Canada, pendant une période d'au moins 16 semaines, de recevoir une rémunération, notamment un salaire, et de bénéficier d'avantages sociaux.

«Lorsque je me suis joint à Target, j'ai promis à notre équipe et à nos actionnaires d'analyser rigoureusement notre entreprise et nos activités en vue d'améliorer notre rendement et de transformer notre société», a indiqué Brian Cornell, président du conseil et chef de la direction de Target Corporation. «Après avoir méticuleusement examiné notre rendement au Canada et étudié à fond les incidences découlant de chacune des options, nous n'avons pas pu trouver un scénario réaliste qui amènerait Target Canada au seuil de la rentabilité avant au moins 2021. Ce fut une décision très difficile à prendre, mais c'était celle qu'il fallait prendre. Nous avons déterminé qu'il est dans l'intérêt de notre entreprise et de nos actionnaires de miser sur la croissance de notre entreprise aux États-Unis.»

Au sud de la frontière, Target possède 1081 magasins.

«L'équipe de Target Canada a travaillé sans relâche afin d'améliorer les paramètres fondamentaux, d'ajuster les activités et d'établir des liens étroits avec nos clients», a ajouté M. Cornell. «Nous souhaitions que ces efforts au Canada se soldent par une saison des Fêtes fructueuse, mais nous n'avons pas vu le redressement escompté se concrétiser», a précisé M. Cornell.

Il en coûtera entre 500 et 600 millions $ à Target pour mettre fin à ses activités au Canada.

L'entreprise prévoit déclarer des pertes avant impôts d'environ 5,4 milliards $US à l'égard des activités abandonnées au quatrième trimestre de 2014, surtout en raison de la réduction de son investissement dans Target Canada, de même que des coûts liés à la cessation des activités et aux aliénations et des pertes d'exploitation de la division canadienne pour le trimestre en cours. Target prévoit déclarer des pertes avant impôts d'environ 275 millions $ à l'égard des activités abandonnées pour l'exercice 2015.

L'an dernier, Target avait enregistré une perte nette de 1 milliard $ liée à ses activités canadiennes.

Le 19 novembre, à l'occasion du dévoilement de ses résultats du troisième trimestre, la société du Minnesota rapportait pourtant des signes d'amélioration de ses affaires au Canada.

Les pertes d'exploitation avaient chuté à 211 millions $US comparativement à 238 millions $US pour la même période lors de l'exercice précédent. Les ventes avaient progressé de près de 44 % au troisième trimestre pour atteindre 479 millions $US comparativement à 333 millions $US un an plus tôt. Pour le trimestre en cours, la compagnie s'attendait à ce que ses activités canadiennes dégagent des pertes d'environ 100 millions $US comparativement à une perte de 262 millions $US enregistrée dans le dernier trimestre de l'exercice financier 2013.

À la Bourse de New York, le titre de Target (NSYE: TGT) valait jeudi 75,62 $, en hausse de 1,29 $

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer