GenePOC déniche du financement en Suisse

En juin 2013, le chef de la direction... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

En juin 2013, le chef de la direction chez GenePOC, Patrice Allibert et le directeur de l'ingénierie, Sébastien Chapdelaine, présentaient leur système portable de diagnostic moléculaire.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est en Suisse, auprès de la société Debiopharm Diagnostics, que l'entreprise de Québec GenePOC déniche le financement pour lancer la commercialisation de son microlaboratoire portatif permettant d'identifier en l'espace d'une heure une maladie infectieuse chez un patient.

«Nous sommes dans les très gros investissements», a confié au Soleil le chef de la direction de GenePOC, Patrice Allibert, en s'excusant de ne pouvoir révéler - pour des raisons de confidentialité - le montant de l'investissement privé réalisé par Debiopharm Diagnostics dans l'entreprise fondée en 2007 par le docteur Michel G. Bergeron qui est aussi directeur du Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval.

Ayant investi pas moins de 85 millions $US depuis 2008, Debiopharm Diagnostics se fait un devoir de débusquer les entreprises du monde entier qui développent de nouvelles technologies liées au domaine des diagnostics médicaux.

La société de Lausanne n'est pas seule à croire en GenePOC. Emerillon Capital, un fonds de capital de risque de 100 millions $ soutenu par le Mouvement Desjardins (Québec) et le Groupe Crédit Mutuel (France), répond également à l'appel.

Debiopharm Diagnostics et Emerillon Capital deviennent, du coup, des actionnaires importants de GenePOC.

«La technologie de GenePOC dispose d'un potentiel révolutionnaire et devrait être commercialisée en 2016», a souligné David Deperthes, chef de la direction de Debiopharm Diagnostics. «GenePOC a la capacité de proposer une solution simple et précise pour effectuer des analyses sur les lieux de soins à un coût abordable», a ajouté le directeur général d'Emerillon Capital, Ludovic André.

Centrifugeuse portable

Les médecins déplorent qu'il faille patienter jusqu'à deux jours pour connaître l'état de santé d'un patient qui vient d'être admis à l'hôpital. En attendant, l'état du malade peut s'aggraver. Sans compter les risques de contamination.

GenePOC a mis au point un système de diagnostic moléculaire permettant de détecter les maladies infectieuses en une heure. L'appareil, qui ressemble à une machine à café, est utilisable au point de service, c'est-à-dire près du lit du malade ou dans le cabinet du médecin. Ce dernier n'a qu'à prélever un échantillon d'ADN et le placer dans l'une des microchambres contenant des produits réactifs d'un disque compact. Ce dernier est ensuite introduit dans le microlaboratoire, une sorte de centrifugeuse portable, qui sera en mesure de transmettre un résultat dans l'heure qui suivra.

«Le financement nous permettra de mettre sur le marché trois tests au cours des trois prochaines années», a indiqué Patrice Allibert.

En juin 2013, ce dernier a indiqué au Soleil que la première application du système de diagnostic moléculaire de GenePOC allait détecter les streptocoques du groupe B chez les femmes enceintes afin de prévenir les méningites chez les nouveau-nés.

Avant de fonder GenePOC, le docteur Bergeron avait mis au monde Infectio Diagnosis, un développeur de tests biologiques rapides. L'entreprise avait été acquise par Becton Dickinson qui a inauguré, en 2008, une usine de fabrication de 40 millions $ qui fait travailler près de 300 personnes dans le Parc technologique du Québec métropolitain.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer