Agrandissement et condos au IGA Deschênes dans Montcalm

En tout, 32 nouvelles unités d'habitation et quatre...

Agrandir

En tout, 32 nouvelles unités d'habitation et quatre maisons de ville sont prévues dans le plan d'agrandissement du IGA Deschênes, dessiné par l'architecte Carlo Peirolo, de la firme Atelier 21.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les propriétaires du IGA sur le chemin Sainte-Foy dans le quartier Montcalm ont confiance que leur projet d'agrandissement, qui doublera la surface de l'épicerie, sera approuvé par le conseil d'arrondissement qui doit rendre sa décision sous peu.

Le projet agrandira l'épicerie de 1300 m à... - image 1.0

Agrandir

Le projet agrandira l'épicerie de 1300 m à 2150 m notamment en avançant le bâtiment, qui comptera trois étages, plus près du chemin Sainte-Foy.

En plus de prendre de l'expansion, l'épicerie accueillera des condos et des maisons de ville aux étages supérieurs, tandis que d'autres magasins s'installeront au premier niveau.

Après cinq ans sur la planche à dessin, les ambitions de la famille Deschênes pourraient bientôt se concrétiser. Selon la directrice du IGA et fille du propriétaire, Sandra Deschênes, l'architecte Carlo Peirolo, de la firme Atelier 21, est retourné à sa table à dessin pour aménager davantage d'espaces de verdure sur le terrain. Il s'agit selon elle de la principale requête des citoyens présents à la soirée de consultation publique qui s'est tenue début décembre.

«Nous, ce qu'on veut, c'est de réaliser un projet qui va convenir aux besoins des gens», soutient Mme Deschênes, qui croit que les citoyens du quartier souhaitent depuis longtemps que le IGA s'adapte aux goûts du jour. Petit, l'établissement est également désuet avec des mobiliers qui ont fait leur temps, explique la directrice, qui a eu quelques rencontres avec la Ville de Québec depuis la consultation. Selon elle, le conseil d'arrondissement de Montcalm devrait donner sa réponse d'ici la fin janvier.

De trois à cinq étages

Le projet agrandira l'épicerie de 1300 m à 2150 m notamment en avançant le bâtiment, qui comptera trois étages, plus près du chemin Sainte-Foy. Il s'étendra aussi du côté de l'avenue des Érables alors que la maison qui abritait autrefois MIELS-Québec sera démolie.

Du côté de l'avenue Bourlamaque, le terrain où se trouve l'ancien Couche-Tard sera aussi réhabilité pour permettre la nouvelle construction de cinq étages. En tout, ce sont 32 nouvelles unités d'habitation qui sont prévues et quatre maisons de ville sur deux niveaux.

Sandra Deschênes espère entamer les travaux d'ici l'automne. «C'est vraiment une priorité pour le quartier», réitère celle qui croit que le projet amènera un vent de renouveau dans cette portion du chemin Sainte-Foy laissée à l'abandon.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer