Exclusif

La réforme de l'industrie touristique inquiète

Les évènements à venir l'été et l'automne prochains... (Shutterstock, Petr Jilek)

Agrandir

Les évènements à venir l'été et l'automne prochains seront soumis aux mêmes critères qu'auparavant. Par la suite, de nouveaux paramètres s'appliqueront. En outre, aucun nouveau festival et évènement ne sera soutenu.

Shutterstock, Petr Jilek

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La ministre Dominique Vien planche sur une réforme du milieu touristique qui crée de l'inquiétude dans le monde des festivals et des événements.

La ministre du Tourisme a entrepris une consultation des acteurs de l'industrie en vue d'une révision de son modèle d'affaires et de sa gouvernance. Une réforme qui vise l'atteinte des objectifs du plan de développement de l'industrie touristique : sept millions de touristes de plus et 7 milliards $ en retombées supplémentaires par année en 2020. Québec souhaite miser sur les événements qui ont le potentiel d'attirer plus de touristes et faire entrer plus d'argent neuf au Québec.

«C'est sûr que la révision des programmes inquiète», note le président de Festivals et Événements, Pierre-Paul Leduc, qui représente 260 membres.

Les événements à venir l'été et l'automne prochain seront soutenus selon les mêmes critères et au même niveau que par le passé, indique le site Internet du ministère du Tourisme. Mais, pour la suite, il faut s'attendre à «des nouveaux paramètres du programme qui seront connus au terme de la révision du modèle d'affaires». «Il est à noter qu'aucun nouveau festival et événement ne sera soutenu», peut-on aussi lire. 

Une rencontre est prévue la semaine prochaine entre la ministre Vien et les représentants des 22 associations touristiques régionales, des 18 associations touristiques sectorielles et de l'Association québécoise de l'industrie touristique.

«La ministre ne s'est pas engagée pour l'hiver 2015-2016 parce qu'elle dit que le programme risque d'être modifié», explique M. Leduc, de Festivals et Événements.

Manque à gagner de 2 millions $

Cette incertitude s'ajoute à un manque à gagner de deux millions dans l'aide financière promise par Tourisme Québec cette année et à une baisse des commandites en provenance des sociétés d'État, poursuit-il.

«Je suis très inquiet, répète M. Leduc. On a un réseau extraordinaire au Québec et je ne crois pas que c'est le temps de l'affaiblir. Les festivals font déjà beaucoup avec peu. Est-ce qu'on veut juste réduire les ressources et dire : "Continuez d'être très bons avec moins d'argent"? Si c'est ça, on ne fera pas de miracle. [...] Tout le monde est menacé actuellement.»

Le directeur général du Regroupement des événements majeurs internationaux (REMI), Martin Roy, souhaite que l'industrie touristique soit considérée dans la colonne des revenus plutôt que dans celle des dépenses.

Le REMI déposera au gouvernement dans les prochaines semaines une étude Sécor-KPMG sur la pertinence de l'investissement public dans les événements majeurs, le potentiel de croissance de l'industrie et les nouvelles avenues de financement. «On est une industrie comme les autres et on demande simplement à être traité comme une industrie qui produit de la richesse», affirme M. Roy. 

L'organisation voit d'un bon oeil une révision des façons de faire et entend être un partenaire du gouvernement dans «la relance de l'économie et du tourisme». Le Québec ne parvient pas à aller chercher sa part de la croissance du marché touristique mondial. «On veut proposer au gouvernement un deal qui nous aiderait ensemble à aller chercher notre part du gâteau», indique M. Roy.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer