La ministre Weil en faveur de la régionalisation de l'immigration

«Les gens des régions anticipent les pénuries de... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Les gens des régions anticipent les pénuries de main-d'oeuvre qui ont déjà commencé à frapper à leur porte. Ils souhaitent que les nouveaux arrivants viennent s'installer chez eux», dit la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil, entend faire de la régionalisation de l'immigration l'un des points d'ancrage de la prochaine stratégie d'immigration du Québec.

«Je veux, cette fois-ci, que la régionalisation fasse partie de ce grand débat sur le rôle de l'immigration dans le développement économique des régions et sa contribution à la vitalité de ces dernières», a-t-elle déclaré en entrevue au Soleil.

Mme Weil a réagi, mardi, à la sortie publique du Réseau des organismes de régionalisation de l'immigration du Québec (RORIQ) qui laissait entendre que le gouvernement du Québec laissait mourir à petit feu les organismes qui travaillent à assurer l'installation durable des immigrants dans les régions en leur coupant les vivres, notamment en ne leur versant pas la juste part des 320 millions $ que Québec reçoit d'Ottawa pour l'accueil et l'intégration linguistique, culturelle et économique des nouveaux arrivants.

«Il n'y a pas eu de coupures de notre part», a tenu à souligner la ministre. «Le Ministère maintient son financement. Est-ce que d'autres sources de financement ne répondent plus à l'appel? Je ne le sais pas.»

Elle a insisté pour vanter l'«excellent» travail effectué sur le terrain par les organismes communautaires et elle a rappelé que la porte de son bureau demeurait «toujours ouverte» pour échanger avec eux.

En ce qui a trait aux 320 millions $ du fédéral et des sommes additionnelles dépensées par Québec pour veiller à l'accueil et l'intégration linguistique, culturelle et économique des immigrants, Kathleen Weil souligne que les billets verts sont partagés entre son ministère et ceux de l'emploi, de la santé et de l'éducation pour offrir une gamme de services complémentaires aux personnes immigrantes.

Nommée titulaire de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion le 23 avril dernier, Kathleen Weil est revenue, en quelque sorte, à ses anciennes amours. Elle avait été ministre de l'Immigration dans le gouvernement de Jean Charest entre 2010 et 2012.

Nouvelle politique

Au fil des ans, elle a pu constater une «mobilisation accrue» en faveur de l'établissement dans les régions du Québec des immigrants qui débarquent à Montréal pour la plupart.

«Les gens des régions anticipent les pénuries de main-d'oeuvre qui ont déjà commencé à frapper à leur porte. Ils souhaitent que les nouveaux arrivants viennent s'installer chez eux. Dans le cadre des tournées que j'ai faites aux quatre coins de la province, nous avons eu de nombreuses discussions sur les stratégies à mettre de l'avant pour amener plus d'immigrants en région et les retenir», a expliqué la députée-ministre de Notre-Dame-de-Grâce en rappelant que, selon les prévisions d'Emploi-Québec, 725 400 postes seront à pourvoir au Québec d'ici 2017 et que l'immigration devait permettre d'en combler 16 %.

C'est pourquoi elle tient à ce que le dossier de la régionalisation occupe une place importante dans les consultations qui mèneront, dans les prochains mois, à la préparation et au dépôt à l'Assemblée nationale d'une nouvelle politique en matière d'immigration, de diversité et d'inclusion. «Comment fait-on pour assurer la pleine participation des personnes que le Québec sélectionne pour répondre aux besoins du marché du travail?»

Rappelons que la ministre Weil a déposé, le 30 octobre, le plan qui détermine les volumes et la composition de l'immigration pour le Québec en 2015. La Belle Province devrait accueillir entre 48 500 et 51 500 personnes immigrantes, soit un nombre légèrement inférieur à celui planifié pour 2014, soit entre 49 500 et 52 500 nouveaux arrivants.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer