L'Ozone Laurier et le Batifol cèdent leur place à des tours

L'édifice et les terrains abritant l'Ozone Laurier (premier... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

L'édifice et les terrains abritant l'Ozone Laurier (premier plan) et le Batifol ont été achetés par le Groupe Dallaire, qui projette la construction de deux tours de 17 étages. En arrière-plan, l'une des tours du complexe Jules-Dallaire, appartenant au même groupe.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Camille B. Vincent
Le Soleil

(Québec) C'est la fin du complexe commercial abritant l'Ozone Hôtel Bar et le restaurant Batifol. D'ici 2015, l'édifice du boulevard Laurier sera complètement rasé pour y permettre la construction de deux tours de 17 étages chacune.

Le projet prévoit 350 000 pieds carrés de locaux commerciaux et de bureaux, 240 unités de condominiums et des stationnements souterrains, explique le président du Groupe Dallaire, Michel Dallaire, qui vient tout juste d'acquérir le terrain d'environ 100 000 pieds carrés pour la somme de 11 millions $. M. Dallaire précise que les unités de logements pourraient en fin de compte être locatives. Le tout reste à être confirmé.

«C'est un terrain un peu plus petit que celui du complexe Jules-Dallaire [aussi une propriété du Groupe Dallaire], mais c'est quand même un terrain qui nous permet un projet structurant majeur sur l'axe Laurier», assure M. Dallaire, qui est également président et chef de la direction du fonds de placement immobilier Cominar, fondé en 1965 par son père, Jules Dallaire.

Et bien que le projet sur papier puisse ressembler à celui du complexe Jules-Dallaire, le design en sera complètement différent, assure le président du Groupe Dallaire.

Il tient également à le préciser, son projet respecte le zonage de la Ville de Québec. Ne reste plus que le permis de construction à obtenir. «On est vraiment en mode exécution.»

Longs pourparlers

Le début des pourparlers entre le Groupe Dallaire et Michel Noël, ancien propriétaire du complexe Ozone de Sainte-Foy, date d'il y a déjà plusieurs années, rappelle M. Dallaire. «On a eu des discussions avec M. Noël depuis 2007 à différentes occasions. Finalement, on a pu s'entendre dernièrement sur une entente», entente qui a été notariée jeudi.

La construction des deux tours, dont les coûts s'élèveront à 160 millions $ selon le président du Groupe Dallaire, devrait débuter en 2015 et s'étaler sur une période de deux ans.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer