Target fait monter les salaires chez ses concurrents

La Maison Simons de Québec vient de faire... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

La Maison Simons de Québec vient de faire passer le salaire de base de ses conseillers à la vente dans ses magasins à 13 $ l'heure.

Le Soleil, Steve Deschênes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'ouverture imminente des magasins de la chaîne Target au Québec a des effets bénéfiques pour les travailleurs du commerce au détail. Pour conserver leurs employés, certains grands détaillants n'hésitent plus à bonifier leurs échelles salariales.

C'est notamment le cas de la Maison Simons de Québec, qui vient de faire passer le salaire de base de ses conseillers à la vente dans ses magasins à 13 $ l'heure.

«On veut conserver nos employés et on veut les meilleurs. C'est une question de créer une équipe de vente hors pair sur le plancher», a indiqué mardi au Soleil le grand patron de Simons, Peter Simons.

Au Québec, depuis le 1er mai, le salaire minimum a été bonifié de 25 cents et il s'élève à 10,15 $ l'heure.

Qualité du service

La Maisons Simons dit avoir toujours offert à ses employés des conditions salariales compétitives. Le but étant de se démarquer de la compétition par la qualité de leur service à la clientèle. «C'est notre marque de commerce», de souligner M. Simons.

Dans le cadre de l'ouverture de son plus récent magasin la semaine dernière, aux Galeries d'Anjou, la Maison Simons dit avoir reçu plus de 5000 CV pour quelque 250 postes disponibles.

La professeure en marketing aux HEC Montréal, JoAnne Labrecque, croit que tous les moyens sont bons en ce moment pour éviter de perdre des employés qualifiés au profit de la compétition.

«Disons qu'avec l'arrivée de Target, ça joue dur à tous les niveaux chez les détaillants. Target s'amène ici dans le but de faire sa place et de gagner des parts de marché», précise-t-elle.

La professeure aux HEC n'est par ailleurs pas surprise de la décision de la Maison Simons d'augmenter le salaire de base de ses conseillers en vente. «Simons a toujours eu une politique de bien payer ses employés. Ce n'est pas la première fois qu'ils font cela. Dans les années 90, Simons avait opté pour la même stratégie», rappelle-t-elle.

Target embauche

Il faut dire que le temps presse pour Target, qui ouvrira 25 magasins d'ici le mois de novembre au Québec.

Target dit compter déjà 3000 employés au Québec, dont près d'une trentaine à son bureau administratif régional de la Grande Allée.

Partout où le détaillant ouvre des magasins, des campagnes intensives de recrutement sont en cours. Au Québec, Target estime ses besoins de main-d'oeuvre à 5000 travailleurs.

Target dit offrir des salaires compétitifs à ses employés tout en offrant des possibilités d'avancement.

Très connu aux États-Unis où il est devenu le principal compétiteur de Walmart, Target espère convaincre les Québécois que ses magasins sont des destinations de magasinage où l'on peut trouver tout (ou presque) sous le même toit.

Dans ses publicités diffusées au Québec depuis l'annonce de son arrivée en sol canadien, le détaillant a surtout mis l'accent pour l'instant sur ses collections exclusives de vêtements et ses partenariats avec des designers.

Or, Target entend miser beaucoup sur sa circulaire à l'automne pour faire connaître son offre globale aux consommateurs.

Tentative de percée

Il faut dire que le Québec se veut le premier marché d'importance non anglophone dans lequel le détaillant tente une percée hors de son château fort des États-Unis.

Au premier trimestre de 2013, Target a déclaré un bénéfice net de 498 millions $US sur des revenus de 16,6 milliards $US.

Mardi, à la Bourse de New York, le titre de Target (TGT : NYSE) a terminé la journée à 67,95 $US, en baisse de 29 ¢US.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer