Bécancour: 1 milliard $ pour une centrale au gaz... fermée

La centrale au gaz de TransCanada Énergie à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La centrale au gaz de TransCanada Énergie à Bécancour n'a pas produit un seul électron depuis 2008.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Couture
Le Soleil

(Québec) Les années se suivent et se ressemblent pour la centrale au gaz de TransCanada Énergie (TCE), à Bécancour. Pour la garder fermée de nouveau l'an prochain, Hydro-Québec versera 150 millions $ à TCE. La centrale, qui n'a jamais produit un électron depuis 2008, aura ainsi coûté plus de 1 milliard$ à la société d'État.

Aux prises avec d'importants surplus d'électricité - 13,4 térawattheures (TWh) -, Hydro-Québec a déposé, devant la Régie de l'énergie, une demande pour suspendre l'an prochain les activités de production de la centrale de 550 mégawatts (MW) située à Bécancour. 

Il faut dire que depuis 2008, la centrale au gaz de Bécancour «tourne» au neutre. Hydro-Québec dit avoir ainsi versé en moyenne 150 millions $ par année à la société albertaine pour suspendre son contrat ferme d'approvisionnement. 

Avec le dédommagement prévu en 2014, Hydro-Québec aura ainsi versé 1,05 milliard $ à TransCanada depuis 2008 pour qu'elle garde fermée sa centrale. Cette centrale peut produire jusqu'à 4,3 TWh d'électricité par année. Un térawattheure alimente 50 000 maisons. «L'analyse de la situation énergétique en 2014 démontre que le scénario de suspension demeure l'alternative la moins coûteuse et comportant le moins de risques par rapport à un scénario hypothétique de revente des surplus sur les marchés», a fait savoir mercredi le porte-parole d'Hydro-Québec Distribution, Patrice Lavoie.

L'an prochain, Hydro-Québec devra notamment continuer à verser à TransCanada une «prime fixe» dite de puissance. Un montant estimé à environ 100 millions $ chaque année, selon des documents obtenus par Le Soleil en 2007.

À cette prime de puissance, il faut ajouter un dédommagement (coût de suspension) de 50,5 millions $ qu'Hydro-Québec offre à TransCanada pour forcer l'arrêt de sa centrale privée construite en 2004 au coût de 500 millions $.

Contrat de 20 ans

Le contrat d'approvisionnement liant Hydro-Québec à TCE, d'une durée de 20 ans, a été approuvé par la Régie de l'énergie en 2004. Pour suspendre cette entente et payer un dédommagement, Hydro-Québec doit d'abord obtenir le feu vert du tribunal réglementaire.

Or, malgré des surplus gargantuesques de 13,4 TWh en 2014, Hydro-Québec continue pourtant d'acquérir de l'électricité de la part de producteurs d'énergie éolienne à des prix exorbitants. Cette année seulement, Hydro-Québec Distribution prévoit dépenser tout près de 500 millions $ pour acheter de l'électricité à plus de 10 ¢ le kilowattheure dont elle n'a pas besoin.

La société d'État peine ces temps-ci à obtenir 4 ¢ pour chaque kilowattheure vendu aux États-Unis en raison de la faiblesse des prix du gaz naturel qui dicte le marché de l'électricité sur la côte est américaine depuis quelques années.

Les importants surplus d'électricité accumulés par Hydro-Québec dans ses coffres vont coûter une véritable fortune aux Québécois. On parle d'une facture qui pourrait atteindre 4,5 milliards $ d'ici 2020.

Au cours des huit prochaines années, la division Distribution d'Hydro-Québec devra gérer des surplus d'approvisionnement bruts de 72,1 TWh, d'après des données calculées par l'analyste en énergie Jean-François Blain pour le compte de l'Union des consommateurs (UC). Résultat : la hausse tarifaire demandée par Hydro-Québec à ses clients pourrait être très salée, soit environ 5 % par année pour récupérer les 500 millions $ de pertes annuelles en achats inutiles d'électricité.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer