Céline Dion et Paul McCartney à Québec: mine d'or pour les commerçants

La foule sur la Grande Allée, après le... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La foule sur la Grande Allée, après le spectacle de Paul McCartney en 2008

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La tenue de spectacles d'envergure sur les plaines d'Abraham comme Paul McCartney (23 juillet) et Céline Dion (27 juillet) est une mine d'or pour la région de Québec et ses commerçants. Bien sûr, financièrement, ces représentations permettront à une centaine d'entreprises de récolter le double et parfois même le triple des recettes habituelles d'une journée «normale», mais tous s'entendent pour dire que l'avantage principal tiré de tels événements est la visibilité.

«C'est que du positif!» souligne d'entrée de jeu James Monti, propriétaire du restaurant Savini. Des spectacles d'une telle envergure à Québec, «c'est souhaitable au plus haut degré, c'est un beau véhicule de promotion pour la ville de Québec et ses commerçants».

Le Savini, qui accueille «un gros» samedi environ 750 clients, prévoit servir près de 1200 assiettes lors de la venue de la diva québécoise. «On double facilement nos recettes les soirs de gros show. Lors d'un spectacle comme Paul McCartney, un mardi, je suis convaincu qu'on peut faire plus que le double, si la température est de notre côté.» Le restaurant, situé sur la Grande Allée, a une capacité, avec la terrasse, de 350 places et compte une centaine d'employés.

«Notre moyenne par client [de l'argent dépensé], durant toute l'année, varie entre 40 et 60 $», énumère M. Monti, ajoutant que la clientèle varie en fonction des événements. «Des spectacles comme Céline et McCartney... le nombre de bouteilles de champagne qu'on va servir ne se compte pas juste avec les doigts d'une seule main.»

Avec 1200 clients, en prenant la moyenne par client de l'argent dépensé au Savini, soit 50 $, c'est près de 60 000 $ que le restaurant va récolter le 27 juillet.

2500 bières

À L'Inox, qui brasse des affaires depuis plus de 26 ans, la venue de gros noms est toujours gage de succès.

«Un tel événement nous apporte de nouveaux visages qui reviendront par la suite», souligne Pierre Turgeon, copropriétaire de la brasserie L'Inox, qui peut accueillir avec la terrasse 250 amateurs de houblon. «On va doubler et même tripler notre chiffre d'affaires. Ce sont 800 litres de bière qu'on vend lors d'une soirée exceptionnelle, ce qui équivaut à 2500 bières.»

Aucune attente financière n'est fixée par le copropriétaire, mais par le passé, l'établissement a récolté entre 10 000 et 20 000 $ lors d'un gros spectacle. «Il va falloir au minimum doubler notre staff sur le plancher», conclut M. Turgeon, qui compte une vingtaine d'employés.

Le plein de bouteilles d'eau

Chez les dépanneurs, la venue de grosses pointures sur les plaines d'Abraham se fait aussi ressentir, à un tel point qu'on renfloue les réserves de bouteilles d'eau, de sandwichs et de chips.

«On va assurément plus que doubler notre chiffre d'affaires», souligne Hélène Doucet, copropriétaire de la Tabagie Grande Allée, qui avoue avoir fait le plein de provisions afin de répondre le mieux possible à la demande de ses nombreux clients.

Pour y parvenir, la propriétaire a commandé plusieurs articles en double et parfois même en triple, en plus de «passer de deux employés sur le plancher à cinq ou six».

Chambres à bon prix

«Au centre-ville, les hôtels sont presque complets, mais il y a encore partout des chambres à bon prix», affirme Michelle Doré, présidente de l'Association hôtelière de la région de Québec. En périphérie du centre-ville, la situation est tout autre...

«C'est normal», assure Mme Doré, en poste comme présidente depuis environ un mois. «Les gens réservent en premier au centre-ville, après les hôtels en périphérie [Sainte-Foy, Charlesbourg et Beauport] vont vivre du débordement de la ville, car ce n'est pas le premier choix du client. C'est sûr que ça joue sur les nerfs des propriétaires, mais historiquement les hôtels se remplissent.»

Mme Doré a tenu à assurer que la situation n'est pas inquiétante car depuis quelques années, elle, qui est aussi propriétaire de trois établissements hôteliers qui affichent complet pour le 23 juillet (l'Hôtel Champlain, l'Auberge Place d'Armes et l'hôtel Jardin Sainte-Anne), a constaté un changement dans l'attitude des voyageurs avec l'arrivée du walk-in.

«Beaucoup de clients débarquent à la dernière minute le soir même du spectacle, un phénomène qu'on ne voyait pas il y a trois ans. Un directeur général d'hôtel, qui quitte à 5h avec 40 chambres vacantes, va revenir le lendemain et l'hôtel va afficher complet.»

Québec compte 12 000 chambres. «En mettant une moyenne de 136,50 $ par chambre [selon la moyenne du prix des chambres pour juillet 2012], c'est 1 638 000 qui va être récolté le soir des spectacles» si, bien sûr, chaque chambre a trouvé preneur. «Et il ne faut pas oublier que dans le cas de Céline et de Sir Paul, la plupart des gens ont booké pour deux jours», conclut Mme Doré.

***************

Du Elvis en après-midi

Voulant tirer profit de l'achalandage dans la Vieille Capitale lors du passage de Céline Dion sur les plaines d'Abraham le 27 juillet, le Capitole de Québec a ajouté récemment à sa programmation une deuxième représentation d'Elvis Experience, à 14h, le samedi en plus de celle déjà prévue pour 20h30. «Ils sont presque déjà complets», a souligné Sylvain Parent-Bédard, président de QuébéComm, applaudissant l'idée de Jean Pilote, président-directeur général du Capitole de Québec.

«La vente de billets va bien, mais il reste encore des places», a confirmé Sara Myriam, agente de réservation au Capitole.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer