Programme Passeport PME: de premiers résultats positifs

Deni Bonnier, président de l'entreprise Observ, constate déjà... (Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Deni Bonnier, président de l'entreprise Observ, constate déjà des retombées positives avec le programme Passeport PME.

Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La première présentation du programme Passeport PME répond aux attentes des entreprises prêtes à l'exportation. Les résultats sont positifs et les objectifs atteints chez Observ et Opsens de la région de Québec.

Deni Bonnier, président de l'entreprise Observ, constate déjà des retombées positives. Passeport PME a permis à cette compagnie, qui exporte 100 % de sa production à l'extérieur de l'Amérique du Nord, de confirmer sa présence sur les marchés internationaux.

Depuis septembre 2012, l'entreprise a participé à six expositions commerciales avec le programme.

«Avec Alain Laflamme, vice-président vente et marketing, nous voulions, entre autres, pouvoir déterminer les causes des périodes plus creuses», a expliqué M. Bonnier. Le programme d'accompagnement de Québec International (QI) a pu cibler les ajustements à faire pour remédier à ces situations.

Sans en dire davantage, l'entreprise travaille sur un projet avec l'Asie, dans le cadre du Passeport PME.

L'entreprise, qui s'est classé 27e sur 50 au palmarès Technologie Fast 50MC 2012 au Canada grâce à une croissance de 336 % de ses revenus, est un spin-off de l'Institut national d'optique (INO).

Charles Leduc, directeur commercial chez Opsens (TSX: OPS; 40 ¢), aussi de l'INO, a également apprécié l'expérience d'être soutenue par une organisation qui connaît le milieu et qui a un réseau de contacts favorisant les exportations.

«Passeport PME est un bon incitatif pour les entreprises», a-t-il affirmé. Selon lui, la valeur de 25 000$ du programme pris en charge par QI est très appréciée, mais c'est surtout le soutien qui fait la différence.

L'entreprise investit aussi beaucoup d'argent et de temps dans ce programme. «Nous avons engagé un consultant, recommandé par QI, pour nous épauler. Ça fait une grosse différence», explique-t-il.

«Plus encore, ils ont mis la main à la pâte. Ils sont en contact avec les bonnes personnes et c'est vraiment utile. C'est ce qui maximise notre temps», ajoute-t-il.

M. Leduc et son équipe partent dans deux semaines pour la Russie. Ils participeront au Moscow International Oil & Gas Exhibition (MIOGE), qui regroupe les acteurs principaux des marchés pétroliers et gaziers.

Passeport PME est un projet commun de Québec International et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Cette année, sept entreprises ont été parrainées par QI.

Line Lagacé, vice-présidente Croissance des entreprises et prospections des investissements étrangers chez QI, explique que l'objectif est de permettre à la région de Québec de se positionner sur les marchés internationaux.

«On veut qu'il y ait de grandes entreprises à Québec», a-t-elle lancé. Pour y arriver, il leur a fallu se demander comment les amener vers l'international et comment accélérer leur croissance pour qu'elles y aillent rapidement.

Le programme s'occupe également de toutes les entreprises qui soumettent un projet. «Aucune n'est laissée de côté», a confirmé M. Lagacé. «Chacune obtient un diagnostic de sa situation, puis un plan d'action pour l'internationalisation», explique-t-elle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer